Décret anti-immigration de Trump : le Tchad, le Venezuela et la Corée du Nord rajoutés sur la liste

Décret anti-immigration de Trump : le Tchad, le Venezuela et la Corée du Nord rajoutés sur la liste

Le président américain est sur plusieurs fronts. Alors qu'il règle ses comptes avec ses opposants et autres pays considérés comme ennemis, il vient d'étendre son décret anti-immigration à trois nouveaux pays dont un africain, le Tchad.

Tensions Pyongyang – Washington : La Russie tacle et lance un appel

Contre toute attente, le président américain Donald Trump a décidé de remanier son décret anti-immigration. Ce décret qui avait fait couler beaucoup d’encre et de salive, parce qu’il interdisait l’accès aux USA à des ressortissants de plusieurs pays musulmans. Très critiqué à l’époque, l’administration Trump avait dû revoir sa copie en modifiant quelques dispositions.

Cette fois-ci, Donald Trump ne pourra pas être accusé d’avoir banni des pays musulmans. C’est ce qu’ont affirmé de hauts responsables américains.  Et ce puisque sur la liste figure deux nouveaux pays non musulmans : le Venezuela et la Corée du nord. Ces deux pays qui entretiennent des relations tumultueuses avec les Etats-Unis ont donc été frappés par cette sanction.

Le Tchad, l’autre surprise

Autre surprise de taille reste l’entrée du Tchad sur la liste. Pour l’administration américaine, l’implication de Boko Haram et d’une filiale de Daesh dans le pays a été le facteur dominant. Même si le Tchad reste un partenaire privilégié dans la lutte contre le terrorisme, les USA affirment que le pays ne partage pas suffisamment d’information sur la sécurité publique et la lutte contre le terrorisme.

Toutefois, l’entrée du Tchad coïncide avec la sortie du Soudan, pays qui figurait déjà sur les premières listes. Pour l’administration Trump, l’établissement de cette liste se fait uniquement sur la base de la sécurité des USA.

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    Vous éructez ici , alors que vos peuples crèvent de faim , de maladie , et de pire maux de la terre , longtemps disparus chez Trump , foutez le camp

  • Avatar commentaire
    Abakar haggar 3 mois

    Nous avons les mêmes ennemies s’ils veulent que nous coeperons avec eux alors qu’ils avancent vers nous et qu’ils nous donnent les noms qui figures dans leurs liste noirs et nous fournisses des matériels plus efficaces à fin que nous allons coopérer avec eux. Dans le cas contraire nous ne ferons rien de plus que ça. En plus de son sanction qu’ils gardent pour d’autres pays NOUS LES TCHADIENS NOUS SOMMES FIERS LA OU NOUS SOMMES. nous défendons nos frères et nous nous soutenons entre nous pour garder notre sécurité et la sécurité en Afrique avec nos frères africains et de ce que nous avons….

  • Avatar commentaire
    Ibrahim Koulga 3 mois

    Donald tromp pense qu’il est qui? Le Tchad n’a pas besoin des USA pour survivre au contraire, cette sanction est une bonne nouvelle pour le Tchad.

  • Avatar commentaire
    Joe 3 mois

    on s’en fou la. Il n’a qu’à vérifier dans son pays ya combien de tchadien qui sont là-bas. L’immigration n’est pas Tchadienne

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 3 mois

    ON N’EST JAMAIS MIEUX ET BIEN AILLEURS QUE CHEZ SOI !
    CETTE LECON DOIT ETRE RETENUE PAR TOUS CEUX QUI PENSENT QUE LES ETATS UNIS SONT UN PARADI TERRESTRE .
    DONALD TRUMP SELON LA CONSTITUTION DES USA EST LE CHEF DES ARMEES ET DE LA SECURITE .
    IL ASSURE LA SECURITE DE SON PAYS CONTRE LES ADEPTES DES [ versets sataniques ] QUI CRIENT ALLAH AKHBAR ET TUENT SANS FOI NI LOI .
    LE TCHAD , LE VENEZUELA ET LA COREE DU NORD SONT DES ETATS VO.YOUS ET BAN.DITS !

  • Avatar commentaire
    Maou 3 mois

    Bientôt ce sera le tour de la presque totalité des pays de l’Afrique de l’Ouest y compris le Benin. Déjà ce qui vaut pur le Tchad, l’est aussi pour le Cameroun, la RCA, le Nigeria, le Niger le Mali.