L’intention de rwandaïsation du Bénin ne prospérera pas… Ici c’est le Bénin

L’intention de rwandaïsation du Bénin ne prospérera pas… Ici c’est le Bénin

Un État comme le Bénin ne répond plus à aucune des normes connues d'un État moderne.

Bénin : Le nouveau départ a-t-il rompu avec ces vices ou les a-t-il renforcés ?

La décision qui nous est tous parvenue de demande de levée de l’immunité parlementaire de trois honorables députés de la minoritaire parlementaire confirme la sélectivité de la prétendue lutte contre l’impunité et la corruption de Patrice Talon..

Le gouvernement de la Rupture qui ne semble pas avoir un Chef de gouvernement digne de ce nom n’a dans son viseur que les membres de l’Opposition .Les dernières cibles sont Valentin Djènontin, Atao Hinnouho et Idriss Bako. Comme par extraordinaire, ceux que l’opinion publique a indiqués depuis des années comme responsables de crimes économiques avérés et qui se retrouvent auprès du Président Patrice Talon ne sont pas inquiétés le moins du monde, comme si le Chef de l’Etat était un parapluie efficace contre toutes poursuites à leur encontre.

En tant que Commissaire du peuple à la 3e législature de cette mémorable Assemblée Nationale Révolutionnaire, j’ai eu à dénoncer en des termes vigoureux la corruption effrénée des membres du Comité Central et des barons du PRPB. Le Président Kérékou a donc jugé normal de créer une Commission Spéciale de Vérification des Biens dont il m’a confié la Présidence comme Opposant crédible. Si ce précédent de 1989-90 peut nous servir de repère et d’exemple, la lutte contre la corruption et l’impunité gagnerait sans doute en crédibilité si le Chef de l’Etat nommait une Commission judiciaire chargée de vérifier les accusations portées contre un certain nombre de personnes qui l’entourent et qui semblent jouir de cette impunité que lui-même a voulu introduire dans son projet de révision constitutionnelle.

Il est de notoriété publique que les dossiers de Maria-Gleta, des machines agricoles ,et bien d’autres encore appellent des noms qu’il ne peut pas dire ne pas entendre. Si c’était le cas il serait judicieux l’on les lui rappelle . L’opinion publique associe le nom Saca Lafia, ancien Ministre de l’énergie et de l’eau à l’affaire de Maria-Gléta et de cette turbine à gaz qui était censée nous fournir 80 megawatts au prix total de 50 milliards mais qui n’a rien produit jusqu’à ce jour . L’actuel Ministre de l’énergie, Monsieur Houssou aurait avoué que c’était du gâchis. Si tel est le cas, le Chef de l’Etat doit considérer que ce gâchis doit avoir eu des auteurs et faire procéder aux investigations nécessaires.

Autant que je m’en souvienne, L’émirat du Koweït nous avait donné un générateur du temps du Président Kérékou et en 2006,alors que nous étions en mission dans ce pays du Golfe, une mission koweïtienne était venue à Cotonou pour vérifier l’état de fonctionnement de ce générateur qui avait été laissé à l’abandon et était devenu complètement inutilisable. Nos problèmes de déficit énergétique ne datent pas d’aujourd’hui et ceux qui sont chargés de ces problèmes ont l’obligation de s’acquitter de leurs charges au mieux des intérêts du peuple qu’ils sont censés servir.

De la même façon , dans le cadre du programme de la promotion de la mécanisation agricole (PPMA)au Bénin, une structure a été mise en place pour l’importation de machines agricoles. Cette structure avait un Coordinateur du nom d’André Okounlola. Ces machines agricoles n’ont jamais fonctionné dit-on et toutes sont déjà tombées en panne sans avoir jamais servi la raison pour laquelle elles ont été importées pour un coût total de 5milliards de nos francs. Monsieur déclare n’avoir été qu’un exécutant Qui alors maniait les, sous et qui étaient les responsables des sociétés chargées des commandes ou de la distribution de ces machines agricoles? Les noms existent dont certains autour du Chef de l’Etat Patrice Talon.

Un Chef de gouvernement qui voudrait mettre de l’ordre dans la Maison Bénin devrait faire l’état des lieux et envoyer à la justice tous ceux qui auront été responsables de préjudices graves pour l’économie et le développement du pays dont il a la responsabilité désormais. Faire des exemples partout où il le faut pour éradiquer le mal de l’irresponsabilité et de la mal gouvernance serait la caractéristique d’un Chef qui saurait récompenser et qui saurait aussi sanctionner quand il le faut.

Les pays amis qui nous viennent en aide ne pourront pas comprendre qu’un pays qui avait sollicité l’aide financière de la France pour la construction du Siège de son Assemblée Nationale puisse contempler le squelette ridicule de cette Assemblée qui devait être un joyau à l’entrée de la ville-Capitale de Porto-Novo au bord de la lagune, au vu de tous ceux entrent dans la cité aux trois noms dont on voudrait tellement être fier et se désoleraient de l’insouciance d’un tel peuple. Un Chef de gouvernement qui voudrait corriger cette mauvaise mauvaise image qui serait donnée de son pays reprendrait ce dossier pour confier les responsables de ce gâchis honteux à la justice.

Une bonne administration des affaires publiques demande une grande exemplarité dans la distribution des sanctions. Ces sanctions ne peuvent pas frapper uniquement les membres qu’on estime être opposés à soi sans donner le sentiment clair de partialité. Tout enseignant qui montrerait de la partialité à l’égard de certains membres de sa classe perdrait de facto le respect de toute la classe y compris même de ses fayots.

Il en est de même mais à une échelle plus grande, d’un Président de la république qui sélectionnerait ses victimes dans une partie de la classe politique opposée à sa gouvernance .La chasse aux sorcières sied mal à ceux qui veulent bâtir une nation solide qui traversera le temps et continuera d’appeler son nom de génération en génération.

Kamal Atta Turc le père de la Turquie moderne est le symbole de ce père de la nation dont on appelle le nom avec un grand respect. Il en sera également ainsi pour Patrice Talon s’il consentait à avoir sa balance de la justice bien en équilibre entre ses amis et ses adversaires. Mais le peut-il quand tous ces gens sont dans son dispositif de campagne pour 2019 et 2021? J’en doute et le mets au défi de le faire. Alors,il mériterait mon respect.

Le Chef de l’Etat qui est allé jusqu’en Inde au Sommet de la Banque africaine du développement sur le développement de l’agriculture en Afrique, l’Inde d’où nous sont venues ces machines agricoles, n’a peut-être pas pensé qu’il aurait pu y faire faire ses propres investigations avec des membres d’une commission rogatoire pour parvenir à ses propres conclusions dans cette affaire si tant est que ce dossier était une grande préoccupation pour lui. Il est incompréhensible pour le citoyen moyen qu’un Chef de gouvernement qui a fait de l’agriculture sa priorité et le moteur du développement de son pays n’ait pas eu la présence d’esprit de coupler son voyage de milliers de kilomètres avec des enquêtes complémentaires .Il est également incompréhensible pour le citoyen moyen qu’à son retour de ce voyage en Inde il n’ait pas une seule fois évoqué le dossier et nommé une commission judiciaire pour l’instruire ce dossier pour actions à prendre.

On a vu l’un des protagonistes de l’affaire des machines agricoles tout récemment sur Facebook se justifier et déclarer son innocence dans ce dossier. Cette sortie était une provocation et.la Brigade Économique et Financière qui est si prompte à arrêter et à mettre en garde-a-vue ou sous mandat de dépôt ceux sur qui ne pèse aucun soupçon avéré n’aurait dû saisir cette occasion pour ressortir le dossier.

Dans sa gestion de la lutte contre l’impunité, le Président de la république est particulièrement sélectif de ses cibles et ne voit le crime que de l’autre côté de l’hémicycle où se trouvent ceux qui dénoncent sa gouvernance non seulement scabreuse mais surtout mafieuse, n’en déplaise à ses partisans et alliés récents comme le sieur Barthélémy Kassa qui chantait il n’y a pas longtemps son indéfectible fidélité au Président Boni Yayi mais qui aujourd’hui n’a d’yeux que pour Patrice Talon .Si tout cela ne fait pas pitié!

lI est évident que l’affaire Ppea2 n’a pas encore livré tous ses secrets et il faut être particulièrement peu sensible et indifférent aux souffrances des populations pour qui ce programme pluriannuel de l’eau financé à la fois par l’Etat béninois et les Pays-Bas. Il est regrettable pour la crédibilité de notre pays que ce soit le gouvernement néerlandais qui ait eu à attirer l’attention du gouvernement bénéficiaire qu’est le Bénin et ait exigé des investigations poussées conduites par un Cabinet international pour plus de crédibilité et dans ce cas par le Cabinet Kroll. Le total du préjudice est chiffré à 8 milliards

Le Chef de l’Etat qui a déclaré aux évêques qu’il nous faut fonctionner avec de nouveaux paradigmes dont la fourniture d’eau et d’électricité comme éléments essentiels du développement humain n’ait pas cru devoir nous rassurer que le dossier du PPEA2 est toujours dans son viseur avec le ou les coupables que tous les citoyens béninois associent à ce crime économique ,ne serait-ce que pour indiquer que sa lutte contre l’impunité et la corruption ne connait point d’amis pas plus qu’il ne connait d’ennemis politiques.

La vérité de nos déclarations se mesure à notre impartialité. Un Chef d’État n’a d’autorité morale qu’autant qu’il punit aussi bien à droite qu’à gauche pour préserver la notion de justice au profit des intérêts du peuple pour qui il prétend gouverner. Or la sélectivité avec laquelle Patrice Talon gère sa lutte anti-corruption n’emporte nullement l’adhésion de notre peuple . Cet acharnement et ce harcèlement contre l’Opposition le disqualifie pour être un Président et Chef de gouvernement à la parole qui vaille plus que l’air chaud qui la porte. La crédibilité de Patrice Talon aujourd’hui est nulle et traîne dans la poussière

Un Chef de gouvernement incapable de respecter ses propres engagements pris devant la Coalition de la Rupture qui l’a fait “élire” et son serment solennel prononcé devant la nation et le monde, devient nécessairement un imposteur s’il se montre prêt à trahir ses engagements.

Tous les actes de Patrice Talon confronté désormais à la contestation populaire de sa gouvernance au début de son pouvoir sont la preuve qu’il n’a pas le profil de l’emploi et que la charge le dépasse. C’est normalement en fin de mandat, et à cause de l’usure du pouvoir qu’on note cette désaffection qu’on remarque aujourd’hui en ce qui le concerne, même pas a la fin de la première année de son pouvoir .A chaque fois que le Chef de l’Etat fait une déclaration, on sait que derrière les mots dits, il n’y a rien de substantiel qui retienne l’attention.

Le Chef de l’Etat béninois rappelle assez tristement le roi Sans-Terre d’Angleterre pour sa fausseté, sa fourberie, sa bassesse en plus de sa “félonie” Jeans-Sans-Terre pour son pouvoir a fini par provoquer la révolte des barons du royaume qui donnera à l’histoire la première déclaration des droits connue sous le nom de la Grande Charte, Magna Carta ,1215 qui a introduit l’habeas corpus auquel la Justice désormais aux ordres du Bénin porte allègrement atteinte.

A l’instant où ces lignes sont en train d’être écrites, le Président de la république fait sa profession de foi en matière d’indépendance de la justice dont il sait qu’il ne croit pas lui-même un traitre mot.Patrice Talon a l’art consumé de vous tenir un discours cohérent mais de ceux qui sont sincères mais lui-même se réserve le droit de ne pas donner une traduction fidèle à ce discours Notre Président de la république souffre d’une schizophrénie grave que le collège des trois médecins n’a pas pu détecter.

La demande de levée de l’impunité des députés de l’Opposition Valentin Djènontin, Idriss Bako de l’ex-Sonapra et Mohamed Atao Hinnouho.est la preuve de la partialité de ce gouvernement de la Rupture qui nous entraine dans les profondeurs de l’abject

L’affaiblissement et l’élimination de l’Opposition étant l’objectif de Patrice Talon, le peuple doit se lever et aider cette Opposition a combattre le feu par le feu. Fire For Fire, tel doit être désormais le mot d’ordre pour éviter la rwandaïsation du Bénin. C’est aussi ce qu’on appelle pare-feu. Les dossiers de Patrice Talon peuvent aussi commencer à fuiter dans la presse pour l’obliger à se garder sur sa droite et sur sa gauche .On lui a laissé trop longtemps l’initiative de des mouvements sur l’échiquier national. Il faut le contraindre à la défensive désormais pour arrêter la rwandaïsation du Bénin. Ceci est une cause salutaire.

L’Opposition même désorganisée en ce moment doit commencer à fouiller dans le passé de Patrice Talon. Lui aussi a une histoire .Il n’est pas une génération spontanée. Sa scolarité au Ceg Davié aurait des choses intéressantes à nous raconter .A l’Opposition d’aller fouiller et trouver et à fuiter dans la presse. Fire for fire!!!

René Ahouansou
Professeur de littérature et civilisation américaines
Ancien secrétaire général de la commission nationale pour l’Unesco

Commentaires

Commentaires du site 39
  • Avatar commentaire

    Ce que dénoncent à juste titre le Pr Ahouansou, c’est une procédure de poursuite judiciaire à la tête du client s’agissant des malversations économiques et financières au Bénin. Cette procédure sélective et clientéliste est condamnable puisqu’elle protège ceux qui soutiennent le gouvernement de Talon et pourchasse ceux qui sont dans le camp opposé. Or, l’un des principes du fonctionnement démocratique est d’accepter l’existence d’une opposition républicaine. Voilà pourquoi la pratique en cours est dangeureuse. Et il faut la dénoncer et la combattre.

    En ce qui concerne le Rwanda, il est un fait que ce pays a connu et connait un sursaut économique indéniable. Mais ce qui retient le plus l’attention, c’est que la population a le sens du devoir civique et du bien public. Aujourd’hui, la population rwandaise fait partie des plus éduquées du continent et ceci est de bonne augure pour l’avenir du pays. Il faut reconnaitre que ce succès doit beaucoup en la personne de Paul KAGAME. Il y a un proverbe africain qui dit: “on peut ne pas aimer le chien, mais il faut lui reconnaitre la blancheur de ses dents”.

    Le débat ici sur le Rwanda de KAGAME doit être fait en utilisant tous les paramètres. Il mérite plus qu’une posture dogmatique. Oui, au Rwanda la démocratie existe mais elle est un peu comme celle de la Russie de Poutine. Ceux qui pensent que la démocratie est une fin en soi jettent la pierre sans compter à KAGAME comme ils le font à Poutine. Mais pour d’autres, c’est le bien être de la population qui est une fin en soi. Et dans ce cas, ils analysent différemment ce qui se passe tant à KIGALI qu’à Moscou.

    Quoiqu’il en soit, TALON n’est pas visionnaire et n’a pas les mêmes ambitions pour son peuple que KAGAME pour le sien. Il a les défauts de KAGAME mais nullement ses qualités et voilà pourquoi il faut le combattre pour ne pas perdre la liberté chèrement acquise tout en restant pauvre voir plus pauvre encore.

    • Avatar commentaire
      Gombo offline Il y a 2 mois

      Si la Russie de Poutine est l’ideal auquel on tend, alors le rwanda de Kagame est le modele africain…
      Opposants tues en Afrique du Sud , comme Poutine tue a Londres…
      Malgre un delude d’investissements directs etrangers consecutif au sentiment de culpabilite des occidentaux ( a l’image de leur culpabilite qui a conduit a la creation d’israel et a la diabolisation des palestiniens) les performances economiques du rwanda ne sont pas enviables quand on regarde le resultat de facon froide et objective….
      Avoirr des rues propres ( ce qui n’est pas mauvais …) ne peut constituer l’alpha et l’omega de la politique economique et sociale….

      • Avatar commentaire
        Gombo offline Il y a 2 mois

        Lire deluge au lieu de delude
        Le stock d’investissements etrangers au rwanda est de $2000+ Milliards contre  $1600 au benin soit 25% de plus qu’au benin…
        Etre le chouchou des occidentaux, avoir des rues proprettes ne remplit pas le ventre comme dit Amaury
        J’ajoutes que ca ne permet pas l’epanouissement humain….

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 2 mois

    @Agadjavi et consorts,

    Si j’ai un gap à combler sur un pays ce n’est sûrement pas sur le Rwanda que je vais le faire. Voilà des réactions dignes de gens qui défendent un système dont ils connaissent très peu de choses.
    Je suis allé au Rwanda et ce sue j’y ai vu ne m’a pas impressionné. Je demeure convaincu qu’on peut avoir les mêmes résultats autrement.
    Sachez que vous n’aurez jamais la dictature de kagame au Bénin. Ici c’est le 229.

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 2 mois

    @Aziz,

    @agadjavi est trop fan de Pata malgré les conneries sur conneries que ce dernier fait et raconte.

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 2 mois

    A tous les fans du Rwanda,

    Comme vous êtes allés partout au Rwanda et vous en êtes tombés amoureux. J’ai quelques questions à vous poser et un conseil à vous donner.

    Questions :

    1°) Avez-vous vu des v.o.l. e.u.r.s., des prévaricateurs et des spécialistes de mal gouvernance autour de KAGAME,
    2°) Avez-vous appris que KAGAME ne respecte pas les décisions de la justice de son pays ?
    3°) Pourriez-vous me donner la position du rwanda dans les classements suivants : doing business, IDH et IBM.

    Conseil : fichez nous le camp et allez vivre au Rwanda; chaque pays a son histoire dont il faut tenir compte pour mettre en place un modèle de développement.

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 2 mois

      Vous ne savez rien du système Kagame et ce n’est pas sur un forum-ci que vous pouvez combler votre gap

      • Avatar commentaire
        Paysan Il y a 2 mois

        Là bas, il n’y a pas de démocratisation et de popularisation de la corruption

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji Il y a 2 mois

        Laissez @Amaury dans sa bulle. Sa connaissance du Rwanda se limite à ce que les media occidentaux lui font avaler chaque matin a 6H. Il ne vaut pas mieux que son tonton sénile Ahouansou.

        J’en connais un paquet qui seraient prêt à troquer le Rwanda de Kagame contre la Republique de l’Epiphanie des greves.

        • Avatar commentaire

          Poh poh..poh…!!! quel uppercut..?

          De là que amaury…se pende..tot le matin…il y ajuste un pas

          Et pourtant…on a besoin de lui..

          C’est pas le cas…de sauvy…terré..dans des trous à rats..peut etre dans la pendjari..

          • Avatar commentaire
            Amaury Il y a 2 mois

            @Agadjavi,

            Il ne t’a pas échappé que c’est lorsque mon cher ami @Agadjavi manque d’arguments qu’il réagit ainsi ?hihihihihi

        • Avatar commentaire
          Gombo offline Il y a 2 mois

          Troquer le rwanda contre le benin – meme en greve- ne viendrait a l’esprit de personne…
          Je serais curieux de comparer le nombre d’immigres rwandais au benin avec celui des beninois au rwanda…
          Je ne parles pas des millions de rwandais refugies au zaire

          Juste pour parler sur des bases factuelles…
          Je rappelles que tous les louanges chantes sur Kagame ne changent pas le fait que le GDP par tete y est de $702 
          On peut trouver meilleurs modeles en matiere de gestion, de croissance, et de democratie

          • Avatar commentaire

            Et j’ajoute qu’il y a eu plus de morts rwandais innocents au cimetière pendant la guerre civile que de rwandais vivants aujourd’hui.
            @Agadjavi..truc arrête de nous raconter des salades. Kagame porte une grande part dans ce génocide.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 2 mois

    “L’affaiblissement et l’élimination de l’Opposition étant l’objectif de Patrice Talon, le peuple doit se lever et aider cette Opposition a combattre le feu par le feu” Fire For Fire.” C’est une cause salutaire, je trouve.

  • Avatar commentaire

    Ce Mr de René Ahouansou se prend pour qui? il se dit professeur mais vraiment ou as t’il ait ses etudes???? C’est vraiment une honte.

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 Il y a 2 mois

      Professeur, on ne se le dit pas, on l’est, nommé et doté d’une chaire.

      Pour votre mémoire, Talon n’a pas plus que le bac. Arrivé à Dakar, il a bifurqué pour vouloir devenir pilote d’Avion et là encore il a échoué lamentablement. Ce qui a fait de lui le négocient des engrès et lui ouvert la Porte de la mafia.

      • Avatar commentaire
        Sydney Il y a 2 mois

        Au moins il est TON Prééééééééésident aujourd’hui!!! dommage!! tu peux pleurer.
        Bizarre !!! “un Négocient d’engrès” ne se trouve dans aucun dictionnaire français. Je te passe l’expression exacte bien ortographiée ‘un négociant d’engrais”. Ouf je respire

        • Avatar commentaire
          Tundé Il y a 2 mois

          Ce nullard de Napoleon1 se fait connaitre de plus en plus. Un individu niaiseux qui mourra d’aigreur , de haine et de crise cardiaque… Talon avance et vous êtes en colère permanente en marche pour un cimetière

  • Avatar commentaire
    Paysan Il y a 2 mois

    Moi je suis allé au Rwanda plusieurs fois et ai visité même les coins reculées de Kigali. C’est clean, discipliné. Allez voir la brillance des rwandais dans les réunions et faites un tout à la zone franche industrielle, et puis prenez rwandair et j’en passe. Un ambassadeur qui a beaucoup voyagé, et qui de surcroît, devrait etre imbu des concepts de l’UNESCO, ne raconte pas les anneries que sieur Ahouansou écrit

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 2 mois

      Et puis on se souvient bien de l’opposant “crédible”, moi je dis plutôt opportuniste, dont Ahouansou se réclame dans l’assemblée nationale révolutionnaire. Lui et Dossou Robert se présentaient a Kerekou comme des gens neufs et intègres pour evincer les idi malam, ogouma, garba roger et consorts pour prendre leurs places.

      • Avatar commentaire
        Gombo offline Il y a 2 mois

        Le Rwanda a quitte le banc de la precarite ?
        Soyons serieux …
        En 2016 le Gdp par tete du rwanda est de $702
        Celui du Benin – pauvre et miserable – en queue du peloton en Afrique est de $789 !,
        Informez vous avant d’ecrire des sottises !!
        Clean et discipline ne donnent ni le pain, ni la liberte !!!!

  • Avatar commentaire

    En attendant de devenir la Russie de Putin, osons accepter que cela nécessite de devenir le Rwanda de Kagamé avant.
    Nous n’avons pas pu fabriquer ne serait-ce qu’un vélo depuis la nuit des temps à ce jour et nous nous permettrons de jalouser ceux qui ont eu le courage et la détermination de  quitter le banc des pays de précarité et de misère que nous étions tous. Ayons le courage de Féliciter Kagamé et tout son peuple ; ayons l’humilité de leur demander les recettes de leur réussite et dupliquons au moins leur succès.
    C’est comme cela qu’on avance.

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 Il y a 2 mois

      Féliciter un assassin? N’avez-vous rien de plus saugrenu à réclamer?

    • Avatar commentaire
      Gombo offline Il y a 2 mois

      Le Rwanda a quitte le banc de la precarite ?
      Soyons serieux …
      En 2016 le Gdp par tete du rwanda est de $702
      Celui du Benin – pauvre et miserable – en queue du peloton en Afrique est de $789 !,
      Informez vous avant d’ecrire des sottises !,

      • Avatar commentaire
        Amaury Il y a 2 mois

        @Gombo,

        Ils écrivent n’importe quoi pour justifier les turpitudes de leur président auto proclamé compétiteur-né mais aux abois.
        Qu’ils aient au moins le courage de lire les statistiques officielles sur le Rwanda pour voir que l’ordre et la discipline, même si utiles, ne remplissent pas le ventre de la population. On peut les avoir sans faire ce que Pata est entrain de faire.

      • Avatar commentaire

        Pauvre de vous.
        Voilà le résultat d’un pays totalement détruit par la guerre et nous, avec nos quasi 30 années de démocratie, nous tenons toujours la queue et il y en a toujours prêt à raconter des ragots.

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 2 mois

    @Agadjavi,

    Dans un écrit, chacun lit se qui l’arrange. C’est plutôt toi qui est décevant sur ce coup. De touts les vérités que le prof a asséné, c’est juste ce qui est mauvais dans on écrit que tu prends. En plus, cet aspect, c’est son avis et il faut le lui concéder même si c’est discutable. Mais les faits qu’il aligne dans son article qu’est-ce que tu en fait ? Vraiment décevant !

    Par ailleurs, j’attends toujours la réforme phare entreprise pour le bien commun.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 2 mois

      C’est beau l’esprit d’equipe!!!!! Le vieux senile radote et derrière @Amaury pousse la chansonnette… Tu as bien fait de commencer par dire que chacun lit ce qui l’arrange dans un ecrit. Tu as lu ce qui “t’arrange”. Donc ne viens pas me reprocher de lire aussi ce qui “m’arrange”.

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji Il y a 2 mois

        Ah j’oubliais…Pour les réformes, tu peux t’adresser à la cellule de communication de la Presidence. Ils sont beaucoup mieux placés que moi. J’ai d’autres choses à faire que de tenir une comptabilité des réalisations d’un gouvernement.

        • Avatar commentaire
          Amaury Il y a 2 mois

          Je suis mort de rire. Tu défends quelque chose que tu ne maitrises pas. hahahahahahahahahah !

          • Avatar commentaire

            amaury..!!!

            J’ai comme..l’impression…que tu aimes bien allumer..le jeune agadjavi.

            Si vous courez..derrière..la meme femelle…il faut nous le dire…et comme ça on…on sait

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 mois

    Agadjavi , le professeur n’a pas tord de demander qu’on fouille un peu du côté de  la scolarité de ton mentor de talon ; nous , nous savons que plutôt que d’aller aux cours , il préférait s’adonner aux ” fayayos” entre le Nigeria et le benin 😂😂😂😂 
    Avec talon , c’est un combat ” pieds à pieds ” , fire to fire ” 😡😡😡

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 2 mois

      Ahouansou disjoncte litteralement. Personnellement c’est une grande deception quand je lis ces ecrits qui sont plus proches de ceux d’un aigri mal dans sa peau que de ce que l’on est en droit d’attendre d’un universitaire qui plonge sa plume savante dans des faits de société.

      Il ferait mieux de diriger son “Fire to Fire” contre les demons qui hantent ses esprits tourmentés de fossile en deperdition

      • Avatar commentaire

        oui…!!!..nous avons..cette manière..de croire que la réussite pargmatique,réaliste,pertinente..est liée au parcours académique.

        Ce n’est pas vrai..

        Dangoté,et presque..tous ceux qui ont réussi…n’ont aucun niveau..académique…

        Que celà soit en afrique…ou ailleurs

        En résumé…chaque personne…a ses facultés…qu’il doit découvrir tot..et c’est d’ailleurs le role de l’éducation nationale…

        • Avatar commentaire

          franck makon….

          Par exemple…n’est pas aller à l’école…mais il a l’art d’attraper,nuitamment..les poulets,les cochons,les cabris et les cochons..et les moutons…sans que ces animaux ne crient…..

          Et tous ses voisins du quartier…le savent

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 2 mois

    M. Ahouansou! Qu’est-ce que la scolarité de Talon au Ceg Davié aurait a voir avec la charge qu’il porte aujourd’hui??? L’autre disait que la vieillesse est un naufrage et vous en êtes l’archetype achevé.

    Allez vous occuper de vos petits enfants puis redigez votre testament. Vous êtes une épave.

    • Avatar commentaire

      Merci pour ce commentaire representatif du chiffon publie par ce Mr.

    • Avatar commentaire

      Vous n’avez rien dit. C’est vous qui auriez du vous taire. Honte à vous qui faites semblant de ne pas voir le danger qui est déjà là.