La Nouvelle Tribune

USA : Donald Trump met en pause la guerre commerciale avec l’UE

Le ton semble en train de baisser entre le président américain et les dirigeants de l’Union Européenne. En froid depuis plusieurs mois, suite à des contentieux économiques, une trêve semble s’annoncer.

En visite du côté de la maison blanche, Jean-Claude Juncker, le président de la commission européenne, ne s’attendait pas à un nouveau discours de la part de Trump. En effet, depuis plusieurs mois les relations sont glaciales entre Trump et les dirigeants de l’UE. Le principal point de discorde, réside dans le volet commercial, et la volonté du locataire de la maison blanche, de redéfinir les termes des échanges commerciaux mondiaux. Ces derniers temps, Donald Trump s’était distingué par ses décisions et ses déclarations fortes.

Il avait notamment traité les pays européens “d’ennemis” commerciaux et avait marqué sa volonté d’augmenter les taxes sur bon nombre de produits européens et notamment le secteur très stratégique de l’automobile. Une augmentation de taxe, sur l’acier et l’aluminium était également envisagée par le président américain.

Trêve en vue

La guerre commerciale, semblait donc inéluctable entre les États-Unis et les pays membres de l’UE, car ses derniers, ne comptait pas se faire brimer sans réagir. Les dirigeants Européens, avaient eux aussi, préparer des taxes qui allaient être imposées sur les produits américains. Mais Donald Trump, qui est l’un des dirigeants les plus imprévisibles en activité, a encore surpris son monde.

Lors de la visite de Jean-Claude Juncker, Trump, a semble-t-il mis de l’eau dans son vin. Sur la question des taxes dans le domaine de l’automobile, le président américain a fait des concessions et a pour le moment, exclu tout nouveau tarif douanier, sur les importations de véhicules européennes.

En plus de cet engagement, Trump a souligné durant son entretien avec Juncker, sa volonté d’abaisser à zéro les différents droits de douane et les subventions sur les biens industriels, il veut aussi accroître les échanges dans les domaines, chimiques, pharmaceutiques, médicales et alimentaires.

Le président de la commission européenne, était tout simplement satisfait, du dénouement de la rencontre et à déclarer que l’UE et les États-Unis ont conclu un marché. Cependant, il existe toujours des différends entre les deux entités, mais cette nouvelle posture adoptée par Donald Trump va favoriser une relative accalmie entre Européens et Américains.