La Nouvelle Tribune

Finances publiques : Denis Sassou Nguesso tente de rassurer les congolais

Depuis, la chute des cours du pétrole, le Congo Brazaville, doit faire face, à de sérieuses contraintes budgétaires, qui limitent ses capacités d’investissement.

Confronté à des problèmes économiques, le Congo Brazzaville, a récemment fait appel à diverses institutions de Bretton Woods, pour essayer de rééquilibrer ses comptes. Dans un message à la nation, le président Denis Sassou Nguesso, a déclaré, que son gouvernement était en pleine négociation avec le Fonds Monétaire International (FMI), pour obtenir des financements.

Face à la chute du cours du pétrole sur le plan international, les Congolais font grise mine, car leur économie est en train de s’essouffler. Durant son adresse au peuple, le président Congolais, a affirmé, que son pays était loin de la faillite, et que si les négociations avec le FMI portent leurs fruits, le pays se redressera assez rapidement.

Mais l’endettement conséquent de l’ordre de 5 000 milliards de fcfa contracté par l’État Congolais, risque d’être un frein au financement du FMI. Il est donc nécessaire, et vital pour le Congo Brazzaville de commencer à diversifier son économie et ne plus compter que sur le pétrole.