La Nouvelle Tribune

Partenariat entre Arsenal et le Rwanda : la politique et le sport ne font pas bon ménage

Photo : Sipa Press

Décidément, l’initiative prise par les autorités Rwandaises de nouer une collaboration avec le Club Anglais d’Arsenal fait actuellement des gorges chaudes, au sein de l’opinion.

Pour booster l’image du Rwanda à l’extérieur, les autorités ont ficelé un accord avec le mythique club d’Arsenal. En effet, le slogan “Visit Rwanda” sera affiché sur le maillot d’Arsenal pendant quelques saisons. Cette initiative, fait beaucoup parler en ce moment. Des médias Anglais se sont dits scandalisés par ce partenariat entre Arsenal et le Rwanda. Ils parlent d’un maillot de la honte.

Les médias, accusent notamment le club de recevoir 30 millions de livres (33 millions d’euros) pour la campagne “Visit Rwanda”de la part du “tyran” Paul Kagame.

Ils affirment, qu’au Rwanda, il y a des orphelins qui sont si pauvres, qu’ils  ne peuvent pas s’offrir un ballon pour jouer au foot.

Selon certains observateurs, 30 millions représenteraient près de la moitié de l’aide britannique accordée au pays.

 Rene Mugenzi, opposant déclaré au régime de Kigali et défenseur des droits de l’Homme, réfugié à Londres s’est indigné sur le fait qu’un pays qui reçoit des dizaines de millions d’aide puisse investir autant d’argent dans un club de football, parce que son président est un grand fan de ce club.

De son côté, les autorités rwandaises ne semblent pas apporter une très grande attention à cette polémique. Claire Akamanzi, qui est membre du Conseil du développement du Rwanda (RBD) s’exprimait ainsi

“Il n’y a aucun lien entre la publicité sur le maillot d’Arsenal et notre aide au développement”. Avant d’ajouter

“Les pays donateurs savent parfaitement à quoi sert l’argent qu’ils donnent, et ils savent qu’il ne va pas dans les caisses d’Arsenal.”

D’après le constat fait sur place au Rwanda, les maillots d’Arsenal avec le slogan “Visit Rwanda” s’arrachent comme de petits pains, et des personnalités de premier plan sont attendues en visite au Rwanda.