La Nouvelle Tribune

Présidentielle au Sénégal : Abdoulaye Wade dénonce une trahison dans son camp

Karim Wade candidat déclaré du Parti Démocratique Sénégalais , s’est vu refuser son inscription sur la liste électorale. Recemment le PDS a réagi et songe dejà à une alternative. L’ancien Président Aboudlaye Wade crie à la trahison.

À la faveur du rejet de son inscription et de la décision de la Cour suprême en ce sens, plusieurs députés et conseillers locaux ont écrit à Me Abdoulaye Wade, pour lui demander de trouver une alternative à la candidature de son fils. Cela est d’autant plus important, pour eux, que non seulement il y a des profils pour reprendre le flambeau, mais cela permettra au PDS de prendre sa revanche sur Macky Sall, en le boutant hors du pouvoir le 24 février 2019.

Cette correspondance est d’autant plus pertinente qu’elle a été signée par des pontes de la sphère des libéraux, du moins par leurs responsables actuels. En effet, les signataires sont majoritairement des députés et des conseillers départementaux et municipaux.

Une situation qui n’est pas du tout du goût du Père Fondateur et sécretaire général  du Parti, Abdoulaye Wade, qui prévient contre toute forme de défection et déclare que « Cette manœuvre ne passera pas » et « qu’il n’y aura pas de plan B ». Il a  lancé pour l’exemple, mardi dernier, une campagne de collecte de parrainages pour la candidature de Karim Wade.