La Nouvelle Tribune

Une caricature de Serena Williams et la métisse Osaka en blonde crée la polémique

Caricature de Mark Knight dans le Melbourne Herald Sun

Aux Usa, une caricature publiée ce lundi est au coeur d’une polémique. La caricature sur laquelle on aperçoit Serena Williams, un grand nom dans le monde du tennis a suscité une vague de critiques sur la toile.

La récente sanction de Serena Williams, l’une des plus grande championne de tennis de tous les temps a inspiré Mark Knight, un caricaturiste. En effet dans le Melbourne Herald Sun paru hier lundi, une illustration de Mark Knight a été publiée sur laquelle on peut bien voir Serena Williams sauter sur sa raquette. D’un autre côté, l’arbitre lançait au Challenger de Serena, la japonaise Naomi Osaka «Tu ne pourrais pas juste la laisser gagner?». Cette caricature de la championne n’est pas passée auprès de ses fans et a été fortement critiquée sur la toile.

Si pour certains cette caricature rappelle les caricatures racistes populaires d’il y a deux siècles, d’autres ont souligné que l’adversaire de Serena, Naomi Osaka, d’origine Japonaise avait été illustrée avec les traits d’une femme blanche avec des cheveux blonds. L’auteure de la célèbre saga Harry Potter, J.K. Rowling s’est invitée dans le débat. Elle a critiqué plusieurs fois la caricature qui selon elle a transformée une grande athlète en accessoire sans visage.

«Bravo d’avoir réduit une des plus grandes athlètes vivantes en clichés racistes et sexistes et d’avoir transformé une autre grande athlète en accessoire sans visage.», a-t-elle dénoncé.

Pour rappel, Serena Williams a été contrainte de verser 17 000 dollars d’amende après la finale féminine des Internationaux des États-Unis au cours de laquelle elle a injurié l’arbitre et brisé sa raquette. C’est ce comportement jugé contraire aux règlements du code des tournois du Grand Chelem qui lui a valu cette sanction.