La Nouvelle Tribune

US open: après sa défaite, Serena Williams pique une colère mémorable

Ce Samedi, il s’est tenu la finale de l’US Open de Tennis, comptant pour le dernier grand chelem de la saison. La finale a opposé la jeune Naomi Osaka, à la légende Serena Williams.

Cette finale, quel que soit le nom du vainqueur, allait entrer dans les annales de l’histoire du tennis. En effet, Naomi Osaka, avait la possibilité de devenir la première Japonaise à triompher à l’US Open et Serena Williams, de renforcer un peu plus sa légende, en remportant un 24e titre du grand chelem. Face à ce rendez-vous pour l’histoire, la superstar américaine a complètement loupé sa finale. Sèchement battue en deux sets (6-2, 6-4) par la jeune japonaise, l’américaine s’en est pris plusieurs fois à l’arbitre.

Elle a; à plusieurs reprises contesté les décisions de l’arbitre de la rencontre. Elle a notamment déclaré:  “Je ne suis pas une tricheuse, je n’ai jamais triché de ma vie”

Avertie par l’arbitre pour ces écarts de langage, elle est revenue plusieurs fois à la charge. Sortant de ses gonds, et ne maîtrisant plus ses nerfs, elle n’a pas su se remobiliser pour la suite de son match. A la fin de la rencontre, Williams n’a même pas pris le temps de saluer l’arbitre

Mouratoglou indexe l’arbitre

L’entraîneur de la star américaine, a dénoncé l’influence de l’arbitre. Sur son compte Twitter, il a indiqué:

“Une fois de plus, la star du show a été l’arbitre de chaise. Pour la deuxième fois dans cet US Open et la troisième fois pour Serena Williams en finale de l’US Open”

L’entraîneur se demande s’il ne faut pas réduire le pouvoir de l’arbitre sur les courts.