La Nouvelle Tribune

USA : elle assassine son mari avec du collyre

questions, decision making or uncertainty concept - a pile of colorful crumpled sticky notes with question marks

Aux Etats-Unis, une femme de 52 ans a avoué avoir assassiné son mari en empoisonnant son eau, à base de tétrahydrozoline, l’agent chimique utilisé dans les gouttes dans les yeux.

Aux États-Unis, Lanay Clayton, 52 ans, a été accusée par les forces de l’ordre d’avoir empoisonné son mari, Stephen Clayton âgé de 64 ans. En effet, ce dernier a récemment été retrouvé mort. Suspicieux, les policiers ont ainsi demandé qu’une autopsie soit réalisée sur le corps. Très vite, les légistes découvriront une énorme quantité de tétrahydrozoline dans le corps du mari, le tétrahydrozoline étant le produit chimique se trouvant dans les gouttes pour les yeux, un médicament accessible en vente libre.

Sous pression suite à ces révélations, Lanay Clayton s’est résolue à avouer son geste auprès des enquêteurs. Poursuivie pour « falsification malveillante d’un produit pharmaceutique ou d’un aliment », la quinquagénaire n’aurait toujours pas donné de mobile à son crime par empoisonnement. 

L’enquête devrait donc se poursuivre afin de faire la lumière sur cette sombre histoire.