En Afrique du Sud, les statistiques des violences conjugales continuent de grimper. Le phénomène concerne plus de 20% des femmes du pays. La récente vidéo de la star Babes Wodumo a suscité un tollé d’indignation dans le pays et sur la toile. C’est dans la nuit du 3 au 4 mars que cette dernière a publié sur son compte Instagram cette vidéo peu commune et plutôt humiliante. On y voit en effet son compagnon le chanteur Mampintsha en petite tenue lui asséner de violents coups.

Réactions du Ministre des Arts et du Chef de la police

Cette vidéo Instagram a été vue et commentée par des milliers d’internautes et suscitent de nombreuses réactions dans le pays. Le Ministre sud-africain des Arts et de la Culture et le Chef de la police se sont indignés de l’acte du chanteur et ont encouragé sa compagne à porter plainte afin que réparation lui soit faite. Face à ce lever de bouclier, le chanteur Mampintsha s’est présenté lui-même devant la police. Après avoir été entendu, il est inculpé et relâché sous caution. Aux dernières nouvelles, la chanteuse Babes Wodumo, dont le vrai nom est Bongekile Simelane a porté plainte contre son compagnon. Cette plainte permettra d’attirer l’attention sur ce problème qui tend à s’amplifier en Afrique du Sud et dans le monde et encouragera peut-être d’autres femmes victimes à oser s’en référer à la justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom