Les officiers de la Police judiciaire au Bénin ont démarré la mise en exécution des instructions reçues du procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme Gilbert Togbonon pour bloquer les comptes bancaires de Parfaite, le dieu autoproclamé de Banamè.

Loading...
Le dieu de l’église de Banamè au Bénin a de nouveaux ennuis avec la justice béninoise. Parfaite n’a plus accès à toutes ses comptes bancaires depuis quelques heures. «Certains des comptes sont déjà bloqués» nous a confirmé ce soir une source très proche de Parfaite qui a requis l’anonymat.

Une « rumeur » qui n’inquiète pas parfaite

Notre source reconnait que c’est l’effet d’une action lancée par le procureur spécial de la CRIET contre ce dieu. En effet, le journal Fraternité annonçait dans sa parution de ce lundi que Gilbert Togbonon a «instruit la Police judiciaire aux fins de bloquer tous les comptes bancaires du dieu de Banamè». «C’est une action sur rumeur» estime notre informateur.

Rappelons qu’en fin de semaine dernière, une équipe de la police s’était rendue à l’archevêché de la mission de Jésus-Christ de Banamè à Akpakpa. Il y a eu aussi un communiqué dans lequel le procureur Togbonon confiait qu’il a été informé de «l’existence d’activités de collecte de fonds dans une résidence sise à Akpakpa, premier arrondissement de Cotonou, ruelle en face de la Brigade de protection du Littoral en anti-pollution».

Dans son communiqué, le procureur a évoqué une invitation à souscrire pour des prêts immobiliers diffusée sur les réseaux sociaux. Aussi, a-t-il prévenu de ce que «toute personne impliquée dans une activité illégale de collecte de fonds, sera appréhendée et punie conformément à la loi». Va-t-on vers ce cas avec le dieu de Banamè ? Pour l’instant notre information du côté du cercle de Parfaite confie que tout ce passe bien. «Personne n’est inquiétée» rapporte-t-il.

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. Nous devons gérer affaires baname avec lucidité ,car nous n’avons pas le droit de juger les autres comme on veut. Il faut laisser le temps du Seigneur Jésus faire son cours. Est ce qu’elle force quelqu’un à aller vers leur congrégation. Yaovi Daniel Godoho.

  2. Nul n’est prophète chez soi, et particulièrement en Afrique noire.
    Selon les récits chrétiens, nous connaissons tous les déboires d’un certain jeune homme appelé jésus. Jésus était illettré et n’a jamais rien écrit. Ses quelques rares partisans étaient moqués de la majorité du pays. Nous connaissons la suite 2000 ans après.
    Avec la tolérance, laissons évoluer Parfaite et ses sympathisants.
    La plupart de l’humanité sait aujourd’hui que la religion est un business juteux et florissant.
    D’où la guerre impitoyable que livre le Vatican à ses nouveaux concurrents.
    Retenons que les milliards engrangés par Parfaite, sont autant de milliards qui resteront au Bénin et en Afrique.
    Vive la démocratie et la libre concurrence !

  3. je faisais partie des gens…qui étaient opposés à la tenue d’un procès icc..car en effet…je considérais…que c’est une affaire privée…entre des malins…et des cou.illons

    une bande…de _____…aussi es crocs…que les dits promoteurs..

    ce procés médiatique…n’a manifestement pas émoussé…la na ture…cu pide…vénale des beninois..que nous sommes

    Voyez vous…cet argent bloqué…devait etre confisqué..par l’état et les déposants et les banama tous poursuivis…

    • Aziz, si tu te reconnais cupide et vénal, vache, escroc international, c’est bien. Mais ne nous embarque pas avec toi. Même ta petite fille Adiassè Diallo, tu n’a pas le droit que lui appliquer ta vision mortifère

  4. Commenter :Oui c’est vrai je viens de lire dans un commentaire où un de ses fidèles disait qu’il a versé 300 millions pour l’affaire d’immobilier source opéra New

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom