La Nouvelle Tribune

Bénin : Le Cnt sort de l’ombre mais ne rassure guère les électeurs

Appelé à la rescousse du Conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi), le centre national de traitement (Cnt) est enfin sorti de l’ombre. Bras technique donc peu visible, la structure qui a depuis vendredi 12 février dernier, la charge d’imprimer et de distribuer les cartes devant servir à l’élection présidentielle du 6 mars prochain a enfin rompu le mutisme.

Hier, mercredi au siège de la structure à Agblangandan, Kassimou Chabi, président du Cnt, a effectué une sortie médiatique pour informer l’opinion nationale sur le niveau d’évolution des opérations d’impression et de distribution des cartes d’électeurs. Mais le point présenté par  Kassimou Chabi est loin de dissiper l’inquiétude des électeurs béninois. Selon le président du Cnt, le taux de réalisation des opérations d’impression est actuellement à 35%. Seules « les cartes des départements de l’Alibori, du Borgou et du Littoral sont prêtes et en cours de distribution », a en effet fait savoir Kassimou Chabi. Pour ce qui est de la commune d’Abomey-Calavi, le patron du Cnt explique que l’impression est quasiment terminée (95%) et que la distribution dans cette localité très peuplée démarrera ce jour, jeudi. Les potentiels électeurs des autres communes devront quant à eux, patienter un peu encore. Le président du Cnt indique en effet que la distribution se poursuivra dans chacune des autres communes dès que l’impression des cartes d’électeurs dans cette commune sera terminée. Ceci, sans annoncer un quelconque chronogramme.

Encore des soucis

Lors de sa sortie médiatique, Kassimou Chabi a laissé croire qu’il pourrait y avoir encore quelques goulots d’étranglement. Le président du Cnt fait savoir qu’il y avait rupture de {accessText}consommables jusqu’à dimanche dernier et que c’est seulement maintenant que les choses sont en train de rentrer dans l’ordre. Donc, annonce-t-il, dans la nuit de ce mercredi, toutes les machines devraient être mises en marche et accroître la productivité des cartes d’électeur.

En dépit de ces difficultés, Kassimou Chabi assure que le Cnt est dans la logique d’offrir à chaque électeur sa carte d’électeur. « Tout est mis en œuvre pour satisfaire tous les électeurs dans la mesure du possible au plus tard le samedi 6 mars », a conclu le président du Cnt.{/accessText}