La Nouvelle Tribune

Bénin : La session extraordinaire demandée par le président Talon reportée au vendredi prochain

La session extraordinaire demandée par le gouvernement pour l’étude de la loi portant révision de la constitution se fera le vendredi 24 mars 2017 prochain.

Ainsi en a décidé la conférence des Présidents de l’Assemblée nationale qui a siégé au Palais des gouverneurs à Porto-Novo. La constitution du 11 décembre 1990 en vigueur en République du Bénin prévoit une durée de deux semaines pour une session extraordinaire à l’Assemblée nationale. Le sort du projet de la loi portant  révision de la Constitution du 11 décembre 1990 déjà transmis au Parlement par le chef de l’Etat semble être dans les mains des populations qui ont élu les députés.

Certes, le débat public n’a pas encore eu lieu au Parlement sur le projet de loi affecté à la Commission des Lois, de l’administration et des droits de l’homme. Mais sans attendre l’ouverture de la session extraordinaire telle que demandée par le président de la République, Patrice Talon, plusieurs députés estiment qu’il serait très dangereux pour l’Assemblée nationale de rester dans les quatre murs de l’hémicycle pour étudier ce projet  sans se référer à la base.

A en croire certaines indiscrétions, les parlementaires pourraient  recommander à la plénière l’organisation des tournées parlementaires sur le terrain dans les 77 communes du Bénin pour consulter les populations