La Nouvelle Tribune

Un jalon dans l'approfondissement des relations Ue-Benin

Du 20 au 21 février dernier, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a effectué sur invitation du chef de l’Etat béninois, une visite d’amitié et de travail à Cotonou pour l’approndissement des relations entre l’Union européenne et le Bénin.

L’axe Bénin-Europe vient d’être rechauffé. Les relations entre Union Européenne et le Bénin ont elles connu un coup d’accelérateur. En effet, dans le cadre de la coopération entre l’Ue et le Bénin, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a effectué à Cotonou, une visite de travail et d’amitié. Pendant les 48 heures qu’a duré son sejour béninois, le président Van Rompuy a participé à différentes activités dont les plus importantes sont les échanges avec le chef de l’Etat et des membres du gouvernement, la pose de la première pierre du centre d’information et de coordination du Wapp et ses deux distinctions dans l’Ordre national et au grade de Docteur Honoris Causa de l’Uac.

Consolidation des relations Ue-Bénin

Arrivé à Cotonou au soir de ce jeudi 20 février, le président du Conseil européen s’est dans la soirée même de ce jeudi entretenu avec le Chef de l’Etat Boni Yayi et des membres du gouvernement. Selon le point fait de sa visite par l’invité de marque du Bénin, ces échanges avec le gouvernement béninois notamment son chef, ont porté sur «plusieurs sujets bilatéraux, régionaux et internationaux». « Ensemble nous avons constaté la

haute qualité des relations entre l'Union européenne et le Benin, sur la base des valeurs démocratiques et de respect des droits fondamentaux consacrées dans l'Accord de Cotonou», a souligné le président Van Rompuy qui a réitéré l’engagement de l’Ue à maintenir son niveau d’appui au développement du Bénin.

Avec son hôte, le président du Conseil européen a également échangé sur les défis sécuritaires de la région et des négociations de l’accord de partenariat économique entre l’Ue et l’Afrique de l’Ouest. Les présidents Boni Yayi et Herman Van Rompuy ont aussi discuté des préparatifs du sommet Ue-Afrique qui se tiendra du 02 au 03 avril prochain à Bruxelles sous le thème «Investirpour les populations, la prospérité et la paix» .

L’Afrique de l’Ouest illuminée

L’évènement marquant de la {accessText}«remarquable» visite du président du Conseil européen à Cotonou, c’est à Abomey-Calavi qu’il a lieu.  Le président Van Rompuy y a procédé avec le chef de l’Etat Boni Yayi à la pose de la première pierre du Centre d’information et de coordination du système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain (Wapp). Ce centre, «principale réussite de la Cedeao» à en croire le maire d’Abomey-Calavi, est un projet sous-régional qui permettra l’échange d’énergie entre pays. Cela, à travers l’interconnexion déjà réalisée entre 9 pays sur les 15 que compte la Cedeao. Créé en 1999 sur décision des chefs d’Etats et de gouvernement de la Cedeao, le centre qui, selon les explications du Secrétaire général du Wapp, l’Ingénieur Amadou Diallo, mettra fin à des années de crise énergétique dans la sous-région, c’est le «siège du marché de l’électricité de l’Afrique de l’Ouest».

Pour le président du Conseil européen, ce centre qui va permettre à sa construction de produire de l’énergie électrique fiable, durable, et à des tarifs compétitifs à l’ensemble des 300 millions d’habitants ouest-africains est un bel exemple de solidarité entre pays. Ses similarités avec la construction européennes sont frappantes à en croire le président Van Rompuy qui espère que la mise en place de ce centre qui représente un financement de 30 millions d’Euros de l’Ue, sera un élément déclencheur qui encouragera la mobilisation des investisseurs notamment privés.

Prenant la parole, le Président Boni Yayi a insisté sur l’importance de l’énergie dans le développement d’une nation avant de témoigner toute sa gratitude à l’Ue pour son soutien sans lequel ce projet combien important n’aurait vu le jour.

Distinctions  

Lors de son séjour qui a pris fin ce vendredi, le président du Conseil européen a été doublement distingué par le Bénin. Au cours d’un dîner à lui offert par le président Boni Yayi dans la soirée du jeudi, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy a été reçu dans l’Ordre national du Bénin. Agé de 67 ans, l’invité de marque du Bénin au «parcours professionnel exceptionnel » et à la riche vie politique a été élevé au grade de Docteur Honoris Causa de l’Université d’Abomey-Calavi. Ce titre honorifique de Docteur Honoris Causa reçu par le président Van Rompuy déjà plusieurs fois distingué par des Institutions internationales et des Universités mondiales, est le premier que  le «magicien de la politique» comme on le surnomme dans son pays, a reçu sur le continent africain.{/accessText}