La Nouvelle Tribune

Bénin : des recrutements fantaisistes à la Sodeco

La Société de développement du coton(Sodeco) est toujours dans les tourmentes. Alors qu’elle traverse des difficultés financières, le Dg de la Sonapra, ès qualité de coordonnateur des usines, trouve pourtant l’occasion d’alourdir ses créances. Le 17 mars dernier, il procède au recrutement de 14 agents sans tenir compte des besoins et des capacités de la société et du calendrier de la campagne cotonnière.

Ca grogne à nouveau à la Sodeco. Depuis quelques jours, le Syltra et le Synatra, les deux syndicats de la maison sont très remontés contre le Dg Sonapra Idrissou Bako qu’ils accusent de procéder à des recrutements fantaisistes et politiques au profit de la société.

En effet, le 17 mars dernier, contre toute attente, le Dg de la Sonapra, ès qualité de coordonnateur des usines, par une note de service procède au recrutement de 14 agents au titre de la campagne cotonnière 2014-2015 pour servir dans les usines.  Ce recrutement fait unilatéralement sans l’accord des syndicats de la société ne respecte aucun principe et aucune logique. Les agents recrutés le {accessText}sont pour un an alors que la campagne cotonnière dure six mois et prend fin au plus tard en juin. Mieux, aucune des usines concernées, n’a exprimé un quelconque besoin de recrutement. Au contraire, avec le convoyage du coton béninois à l’extérieur, la plupart des usines tournent au ralenti et sont en surplus d’agents. Il ne s’agit, ni plus, ni moins que d’un recrutement fantaisiste, abusif fait dans les seuls desseins politiques. Depuis plusieurs mois, les égreneurs ne sont pas payés pour leurs prestations et les travailleurs trouvent qu’il y a trop   priorités que d’opérer des recrutements qui n’apportent rien au problème actuel. Aussi ont-ils décidé de protester vivement dans les jours à venir contre cette décision. {/accessText}