La Nouvelle Tribune

Porto-Novo


 Durant plusieurs heures, les 7 personnes dont le militant Prd ont été écoutées à tour de rôle. Les premiers échos parvenus du cabinet du juge avaient laissé croire que les mis en cause allaient être écroués. Une situation qui a suscité  hier un tolet général et des soulèvements par endroits dans la ville de Porto-novo. Des militants du Prd et les populations ayant assiégé la devanture du tribunal ont proféré des menaces au cas où leurs militants seraient écroués.. Mais au bout, il n’en a rien été. La psychose et la  tension qui régnaient dans la ville ont laissé place à une accalmie. Les militants libérés ont regagné leur domicile après avoir rempli les formalités de police. D’aucuns estiment leur libération est intervenue grâce à la pression des militants et de la population. 
Ismail Kèko