La Nouvelle Tribune

Après les rapports des commissions Adjaho et Ahanhanzo-Glèlè


Plusieurs questions évidemment ont été adressées au conférencier par les journalistes auxquelles il a essayé d’apporter des réponses. L’autre sujet  sur lequel le ministre a été invité à intervenir est l’essence frelatée communéme nt appelée Kpayo. En effet, l’un des journalistes présents a voulu savoir le seuil de l’engagement du pouvoir actuel dans sa lutte contre ce trafic. A cette question, le ministre a estimé que le gouvernement se préoccupait des sorts de tous les Béninois. Par conséquent, il était décidé à aller jusqu’au bout. Cependant, il rassure que ce sera une résolution qui arrange tous les acteurs de cette filière.

Benoît Mètonou