La Nouvelle Tribune

Cent jours de Issa Badarou


Mieux, au bout, le guichet unique sera enfin effectif. Du coup, la compétitivité du poumon économique du Bénin ne sera plus un vain mot. Le ministre Issa Badarou a semble-t-il compris qu’il est impossible de tirer un trait sur le passé sans s’en référer. C’est ce qui justifie la mise en place d’un cadre de concertation avec ses prédécesseurs qui, d’une manière ou d’une autre, ont leur approche des problèmes qui minent le secteur portuaire avec qui il partage les expériences.

Benoît Mètonou