La Nouvelle Tribune

Polémique sur la gestion des fonds de l’escorte


 En somme,   on  devrait se féliciter du fait que désormais et sous la pression de l’opposition, le gouvernement ait été amené à budgétiser les fonds de l’escorte ; ce, dans l’espoir que cet argent  ne servirait plus de prétexte au chef de l’Etat  pour ses effets d’annonce qui ne faisaient pas que des heureux. Les milliards d’augmentation autrefois annoncés urbi et orbi  ont été à l’origine du durcissement de plusieurs grèves, les syndicats se disant que si le président de la République se plaisait à distribuer tant de milliards, et à tour de bras,  c’est qu’il y en avait assez pour tout le monde.

Alain C. Assogba