La Nouvelle Tribune

Assemblée nationale

Puisque selon leur argumentation, c’est quand il s’agit d’un amendement que cette disposition est valable alors que ce ne serait pas le cas d’espèce. De nombreux mal compréhension et invectives ont émaillé l’étude de ce dossier sur la Lépi. Même deux demandes de suspension ont été formulées respectivement par le député Augustin Ahouavoébla du Prd et son collègue Timothée Gbèdiga. Mais une fois cette demande passée au vote, la plénière l’a purement et simplement rejetée. Puisque dans ses explications, le président Nago n’entend pas reculer dans l’étude de cette loi. Il a été réconforté dans sa logique par la présidente Rosine Soglo et les députés Rb.  Au terme de cette étude, les cinq chapitres de la loi répartis en 66 articles ont été votés à l’unanimité des députés présents. Une fois ces textes de loi votés, le chef de l’Etat le Dr Boni Yayi peut déjà se frotter les mains d’avoir gagné cette première manche du combat avec ses adversaires.

Ismail Kèko