La Nouvelle Tribune

Deuil à la Cour Constitutionnelle

En février 2002, il sera appelé par Bruno Amoussou, alors ministre d’Etat de Kérékou,  comme chargé de mission bien qu’étant membre de l’opposition. Après donc cette épisode, il rentre dans l’anonymat jusqu’à sa désignation par le président Boni Yayi pour siéger à la Cour constitutionnelle. Le 6 juin dernier, comme les six autres membres de la Cour, Robert Dossou, Théodore Holo, Clémence Gnimbéré Dansou, Ali Zimé Yérima, Mme Marcelline Gbêha et  Bernard Dégboé, il a prêté serment. Il n’aura malheureusement pas eu le bonheur de faire un an avant de lâcher ses compagnons. Il avait 74 ans. La Rédaction de La Nouvelle tribune présente ses vives condoléances à la famille éplorée ainsi qu’à la Cour constitutionnelle.

Benoît Mètonou