La Nouvelle Tribune

Assemblée nationale

Aussi des innovations ont été apportées aux Fonds. Les députés dans leur ensemble ont voulu savoir les raisons pour lesquelles le Fagace attribue de gros salaires aux responsables. De plus ils ont souhaité que les taux répartis soient revus pour que la somme des deux fassent 100%. Pour le député Edayé Jean-Baptiste, il a demandé la différence entre le Fonds qui existait et l’actuel Fonds transformé en Fagace depuis 1985 et les documents qui régissaient ce Fonds. Suite à la réponse adressée par le président de la commission des finances, le ministre des Finances ajoutera que le Bénin va conserver sa part du capital qui est de 8% et si le Fonds a été élargi c’est pour permettre à d’autres pays non africains d’intégrer le Fagace. Les deux textes de loi ont été adoptés à l’unanimité des députés présents et représentés. Les députés vont se retrouver ce jour en plénière pour examiner le projet de loi portant modalités de coopération intercommunale en République du Bénin comportant 50 articles.

Ismail kèko