La Nouvelle Tribune

Assemblée nationale

Alors que les 83 députés de la 5è législature ont tous contribué de près ou de loin aux travaux intellectuels qui s’y déroulent. Certes, ça a été une fête réussie pour Nago mais une fête organisée sur fonds de provocation et de division. On redoute déjà la réaction de ses collègues dans les prochains jours puisqu’ils menacent de lui répondre au cours des débats en plénière. Une situation qui risque de rendre une fois encore ingouvernable le parlement pour Nago qui doit désormais porter des gangs pour faire face à ses adversaires politiques.

Ismail Kèko