La Nouvelle Tribune

Menaces de destitution du maire de Dangbo

Il ajoutera que « les gens sont naïfs avec la grossièreté de leur forfait. Tout ce qui se passe c’est parce que le nouveau maire a voulu en savoir plus ». Selon lui, ceux qui sont en dessous de cette situation, ce sont les mêmes de la mafia foncière de Cotonou, Porto-Novo, ceux qui ont été préfet de l’Ouémé-Plateau et qui ont vendu tous les terrains, la place de l’indépendance car c’est pourquoi le maire de Porto-Novo est en train de se battre aujourd’hui. A Dangbo, poursuit-il, il n’y a plus de domaines publics, des écoles, de la gendarmerie et le domaine réservé aux centres de santé, tout a été vendu et ce n’est pas normal ».

Ismail Kèko