La Nouvelle Tribune

Conseil communal de Dangbo

En introduisant ce dossier devant la justice, les dissidents veulent sans aucun doute noyer davantage le maire puisque, si la justice lui trouvait des failles et qu’il était inculpé dans ce dossier, le préfet qui est l’autorité de tutelle peut alors user de ses prérogatives pour arrêter la fonction du maire conformément à ce qui est prévu par les textes de la décentralisation. Dans ce cas, le maire devrait déposer le tablier et se remettre dans les mains de la justice pour les enquêtes adéquates. Allons-nous vers cette procédure? quelle est l’intention réelle des conseillers dissidents qui pourtant sont minoritaires? Les prochains jours révèleront les contours de ce dossier à rebondissement.

Ismail Kèko