La Nouvelle Tribune

Remaniement ministériel

Difficultés internes

En dehors de ses difficultés à négocier avec les partis politiques, le chef de l’Etat risque de fragiliser la mouvance. Les mécontents peuvent lui tourner dos à tout moment, car il y a plusieurs schémas qui se dessinent à l’horizon. Donc, le président Boni Yayi doit encore beaucoup réfléchir, avant d’opérer ses choix. Ce qui fait qu’au sein de la majorité présidentielle, il y a des mouvements, même si certains ministres se font discrets, ces derniers jours. Des militants-Fcbe (Forces cauris pour un Bénin émergent) nourrissent des ambitions pour le gouvernement. Qui il faut prendre ou qui il faut laisser ? Un mauvais management du chef de l’Etat emportera certainement la mouvance. Le remaniement ministériel est une véritable équation pour le leader charismatique du Changement. Reste à savoir s’il s’en sortira vainqueur. 

Jules Yaovi Maoussi