La Nouvelle Tribune

Mouvance présidentielle

Faute de quoi, ils manifesteront par des actions d’éclat leur mécontentement. Mieux, menacent-ils, toutes les personnes impliquées dans le montage dudit communiqué, répondront de leurs actes devant les tribunaux. Par ailleurs, ils estiment que de tels agissements ternissent la vision de Boni Yayi. Ils fustigent par conséquent les auteurs de pareils comportements qu’ils qualifient d’opportunistes de deuxième heure. Ils ont invité en dernier ressort le chef de l’Etat à s’autosaisir  de l’affaire.

Benoît Mètonou