La Nouvelle Tribune

Boni Yayi veut-il forcer l’admiration des Aïnonvis ?

C’est la preuve que Boni Yayi veut marquer maintenant de son empreinte cette fête du 1er août 2010 ; la dernière pour son quinquennat. Un enjeu de taille pour le locataire de la marina qui fait d’ores et déjà des pieds et des mains pour rempiler en 2011.