La Nouvelle Tribune

Architecture : le jeune béninois Romarick ATOKE, Lauréat du Grand Prix Charles-Henri Besnard de Quelen

Ce Mercredi 11 Décembre 2013 à Paris au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), a eu lieu la Cérémonie de remise du Grand Prix Charles-Henri Besnard de Quelen. Cérémonie au cours de laquelle, le jeune béninois, élève architecte en dernière année à l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris La Villette (ENSAPLV), Romarick ATOKE, a reçu un Prix de Bourse de voyage dans le cadre de ses recherches sur « L'Architecture de terre en Afrique ». 

Pour cette édition 2013, 11 Lauréats ont été primés dont 4 pour le Grand Prix de l'Innovation et 7 pour les Bourses de voyage et d'études. Ont assisté à cette cérémonie un panel d'experts et de professionnels ainsi que plusieurs personnalités dont l'Ambassadeur de l'Indonésie, Son Excellence Rezlan Ishar JENIE, M. Olivier FARON, Administrateur Général du CNAM, M. Francis GUILLEMARD, Président du Mécénat Besnard de Quelen, Président du GRAITEC, Chaire Travaux Publics et Bâtiment, Directeur du département Ingénierie de la construction et énergétique (Icener), École Sciences industrielles & technologies de l'information (Siti) du Cnam.

Avec pour objectif d'encourager l'innovation dans la construction, le Mécénat délivre des Prix et des Bourses aux lauréats dont la sélection se fait suite à un appel à candidatures et une instruction des dossiers par un Jury composé d'Experts dans les domaines de l'Architecture et de la Construction. La dotation exceptionnelle pour cette édition 2013 était de 300.000€ (environ 197millions F CFA).  Le Mécénat récompense une Innovation majeure dans le domaine de l'art de bâtir et d'aménager. 

« Je dédie ce Prix à toute l'Afrique et à ses jeunes acteurs qui, sans relâche, œuvrent pour le rayonnement et le développement de notre cher continent en matière d'architecture, d'aménagement du territoire et vulgarisation de matériaux locaux. Car, il ne peut y avoir de développement durable du continent, sans une bonne planification urbaine et architecturale. », déclarait Romarick ATOKE.

Le jeune lauréat béninois s'intéressant particulièrement sur les valeurs d'usage, qualités, techniques de construction et savoir-faire de l'architecture de terre en Afrique ainsi que son influence en zone urbaine, pourra ainsi donc mener à bien ses recherches pour la finalisation de son mémoire de fin d'études. Dans le cadre de ses recherches, il parcourira très prochainement plusieurs pays dont le Maroc (Ouarzazate), le Mali (Djenné et Mopti) et le Bénin (Abomey et Natitingou).  

Biographie de Romarick ATOKE 

Né à Cotonou, capitale économique du Bénin, Romarick y passe son enfance et très tôt il exprime une passion pour l’architecture ainsi que tout ce qui y a trait. Contrairement à ceux qui suivent d’abord un cursus général lors de leurs études secondaires, Romarick penche pour des études plus pointues. Par conséquent, il intègre le Lycée Technique Coulibaly de Cotonou 2001 où il obtient tour à tour un CAP Aide Dessinateur Métreur Bâtiment et un Baccalauréat F4, option Génie-Civil. Après l’obtention de ce baccalauréat, il part au Ghana, plus précisément à Accra où il obtiendra des certificats d’Anglais et de Computer Hardware au bout de deux ans. En 2007, suite à un concours, Romarick se voit accordé une bourse d’études octroyé par le gouvernement Japonais. C’est ainsi qu’il alla au Japon où il poursuivit ses études supérieures en Architecture à Tokyo Technical College à Tokyo, couronné par un Diplôme de Technicien Supérieur en Architecture juste après obtention de son Diplôme de Langue Japonaise.

Toujours dans la continuité et dans le souci de parfaire ses connaissances architecturales, il s’envole pour Paris, où il est aujourd’hui élève architecte en dernière année à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette (ENSAPLV), la première des 21 écoles d'architecture habilitées en France. Il a eu à séjourner dans plusieurs pays du monde (USA, Taiwan, Belgique, Tunisie, Égypte, Burkina-Faso,...) à part le fait d'avoir étudié à Accra, à Tokyo puis à Paris. Ces séjours et voyages lui ont permis d'appréhender, de voir, de lire, de concevoir plusieurs types d'architectures de styles différents. 

Les formes architecturales japonaises, occidentales et africaines sont toutes les trois mixées dans ses conceptions. Il y privilégie l’éclairage et la ventilation naturelle des espaces ainsi que l'usage de matériaux locaux répondant aux soucis de développement durable. Il se penche aussi sur des termes de développement de planification urbaine dans les villes africaines. 

Romarick ATOKE, Président Fondateur d’AFRIKArchi, est aussi Directeur de Global Archiconsult. Cette dernière est une entreprise de construction, de réalisation en architecture, architecture d'intérieur, planification urbaine, de conseils dans les domaines précités, en matériaux locaux africains ainsi qu'en énergies renouvelables. 

Ne s'arrêtant pas là, il lance en Septembre 2013 la  plateforme Consultant Afrique, un Annuaire International de consultants en externalisation de compétences (outsourcing) pour l'Afrique où les consultants sont classées par secteurs d'activités et par pays.