La Nouvelle Tribune

Récompense des meilleures entreprises : l’Uac reçoit le prix de "Meilleures pratiques 2014"

L’Université d’Abomey-Calavi vient de recevoir son cinquième prix international. Récompensant la gestion de la qualité des entreprises, ce 5ème prix décerné à l’Uac ce dimanche 1er juin par l’institution européenne ‘’European Society for Quality Research’’ a été présenté ce lundi à la presse.

 Les récompenses et reconnaissances internationales, l’Université d’Abomey-Calavi n’en a pas obtenues assez. Après les prix World Quality Commitment (WQC) reçu dans les catégories Or et Platine, les prix de la Meilleure Université Régionale et du Manager de l’Année en Sciences et Education et le prix de l’Entreprise Innovante, l’Uac vient de décrocher un nouveau prix : le prix de ‘’Meilleures pratiques 2014’’. Ce prix, le cinquième, récompense «l’engagement exceptionnel, le soutien et les résultats en matière de gestion de la qualité des entreprises et institutions lauréates. Il a été décerné ce dimanche 1er juin à l’Uac par l’institution européenne ‘’European Society for Quality Research’’ lors d’une cérémonie qui a réuni à l’hôtel Le Plaza de Bruxelles (Belgique), une soixantaine d’entreprises, organisations, administrations publiques et autres institutions provenant de 53 pays d’Europe, d’Asie, d’Afrique, d’Amérique et d’Australie. Couronnant les efforts de l’équipe rectorale ayant à sa tête, le Professeur Brice Augustin Sinsin, et ceux de toute la communauté universitaire notamment les efforts des étudiants, des enseignants et du personnel, ce cinquième prix décroché par l’Uac en un intervalle de deux ans, a été présenté à la presse par le Recteur Brice Sinsin à sa descente de l’avion hier, lundi. De la présentation du Recteur, il ressort que ce prix est un prestige. En effet, «de toutes les institutions d’éducation qui ont été primées, l’Uac constitue l’une des rares au niveau national. La plupart sont des établissements et universités privés d’Amérique ou d’Asie ou même d’Afrique» a expliqué la première autorité de l’Uac qui a salué les uns et les autres pour les efforts et sacrifices consentis. Soulignons que ce prix qui vient ainsi reconnaître le bon travail qualitatif précisément en matière de bonnes pratiques managériales est une fierté nationale car, faut-il l’indiquer, l’Uac est la seule institution béninoise distinguée lors de cette cérémonie de reconnaissance des mérites et performances des entreprises et institutions du monde. Et c’est à mettre à l’actif surtout des autorités rectorales qui ont su insuffler une nouvelle dynamique qui fait de l’Uac, une Université citoyenne au service du développement de la Nation.