La Nouvelle Tribune

Temple des pythons : haut lieu du vaudoun, cénacle de reptiles sauveurs

Face à la Basilique de l’Immaculée Conception de Ouidah, gît dans un temple vaudoun, des pythons mythiques, témoins de la vitalité de l’animisme au Bénin.

Pour beaucoup d’historiens, la commune de Ouidah est l’un des berceaux du culte vaudoun. Construit en 1863, le Temple des pythons est connu pour être l’un des sanctuaires mythiques du Bénin. Sa renommée est si grande qu’elle attire chaque année des milliers de touristes, venus admirer les serpents légendaires. Loin d’être uniquement une curiosité touristique, les guides affectés à la visite du temple soulignent que « le Temple reste avant tout un lieu de culte, un espace sacré destiné à honorer ses fétiches au sein duquel beaucoup de cérémonies d’initiation se déroulent».

Encerclé par un mur, il abrite une large case où sommeillent les reptiles. Les visiteurs les plus téméraires n’hésitent d’ailleurs pas à les faire passer autour de leur cou. Le personnel en charge du bien-être des pythons en a dénombré pas moins de 150.  Si l’on en croit leurs dires : « Certains reptiles parviennent régulièrement à échapper à la vigilance des gardiens et profitent d’une escapade nocturne pour roder aux alentours du marché jouxtant le temple à la recherche d’une proie à dévorer. »  En pénétrant dans le sanctuaire qui fait face à la Basilique de l’Immaculée Conception, le visiteur sera surpris de découvrir à quel point le temple est chargé d’histoires et de légendes. En discutant un peu avec les guides, il apprendra les nombreuses traditions et histoires s’étant déroulées en son sein et à proximité

Légende des pythons

Au XVe siècle, persécutés par les guerriers du royaume de danxomè (actuelle région d’ABOMEY), les habitants du royaume de Savi (des xwédas ou xwélas) furent contraints de fuir et de chercher refuge dans la forêt autour de la région de Ouidah. Sans cesse traquée, victime des exactions des guerriers danxoméens, la population vivait dans la crainte et l’insécurité.

Un matin, une femme se rendant à la cueillette découvrit des pythons, serpents jusqu’alors inconnus dans la région. Ils lui auraient alors dit à l’unisson « Considérez- nous comme des Dieux et nous  vous sauverons des guerriers du roi Agadja » d’Abomey. C’est ainsi que les pythons, d'après le mythe, aidèrent la population de Savi à vaincre les terribles guerriers du royaume de danxomè. A la suite de cet épisode,  la population de Ouidah commença à vénérer les pythons comme des divinités. (Histoire recueillie auprès des gardiens du temple, Messieurs Dangbé-Kpohounnon et Togan Somessi)