La Nouvelle Tribune

Protection de l’environnement: Talon va réglementer les coupes d’arbres

Dans la perspective de la protection et de l’amélioration du cadre de vie, le gouvernement de la rupture et du Nouveau départ va faire voter une loi, pour réglementer les coupes abusives d’arbres. L’annonce a été faite le week-end dernier par le chef de l’Etat.

Les Béninois, dans un futur proche, ne pourront plus couper d’arbres à volonté, même dans les domaines privés. Le gouvernement de la Rupture et du Nouveau départ, à en croire le Président de la République, entend en effet faire prendre une loi pour mettre fin aux coupes abusives d’arbres dans le pays. « Bientôt, on va prendre une loi pour (exiger) une autorisation du maire, même pour des coupes d’arbres au sein des maisons », annoncé le chef de l’Etat, Patrice Talon, lors de l’audience qu’il a accordée aux hauts dignitaires musulmans, le samedi 4 février dernier. « Celui qui a planté un arbre, n’a plus le droit de le couper, car celui-ci entre dans le patrimoine commun », a expliqué le patron de l’Exécutif béninois. « On va instaurer cela, même si c’est difficile », a-t-il poursuivi.

Cette décision du gouvernement, viserait à mettre fin à la pagaille. « Quand moi, j’étais enfant, il y avait plein d’arbres à Cotonou ; il n’y en a plus aujourd’hui » ; « On coupe les arbres à la maison, on les coupe dans les rues. Comme des enfants, nous avons collectivement l’obligation de les protéger, car ils sont indispensables à notre vie » ; dixit l’actuel locataire du palais de la Marina