La Nouvelle Tribune

Fuites d’eau: Jean-Claude Houssou au contact des populations d’Akpakpa

Suite à la fuite d’eau survenue sur le site de tuyauterie de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb), cette société étatique a dû arrêter la production d’eau pour éviter les dégâts. Conséquences : les abonnés d’Akpakpa ne sont plus alimentés.

Informé, le Ministre de l’énergie, de l’eau et des mines, Jean-Claude Houssou a, dans la journée du mardi 14 février 2017, fait une descente pour s’enquérir de la situation. Les abonnés de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb), de Cotonou Ouest-Akpakpa, sont depuis le samedi dernier sans eau. L’arrêt momentané de la fourniture d’eau à ces abonnés est dû à une panne sur le site de tuyauterie de la Soneb à Houéyiho.

Selon les autorités de la structure, la mesure vise à éviter de créer beaucoup de dégâts aux populations. Cette situation préoccupante n’a laissé pas indifférent le gouvernement de la rupture qui veut faire de ce liquide précieux, un droit fondamental pour tous les Béninois. Ainsi, le Ministre de l’énergie, de l’eau et des mines, Jean-Claude Houssou est allé sur les lieux le mardi 14 février 2017, pour s’enquérir de la situation. Arrivé sur le site, le Directeur d’exploitation et de la coordination de la Soneb, Lucien Avowèmè, lui a fait savoir que les dispositions avaient été prises pour alimenter en eau les populations victimes de la coupure, pendant cette période.

« L’entreprise commise pour la réparation est arrivée et est déjà au travail pour la remise en service du tuyau » a-t-il ajouté.

Abondant dans son sens, Jean-Claude Houssou explique que le choix de l’entreprise burkinabé, pour  la soudure ne s’est pas fait sur un coup de tête. « La soudure nécessite une expertise particulière qu’on ne trouve pas partout » a déclaré le Ministre. Informés, ces derniers se sont dépêchés de prendre la route avec le matériel nécessaire, a laissé entendre le Ministre. Aux dires de Jean-Claude Houssou, l’entreprise est déjà à pied d’œuvre pour soulager les populations.

« Une fois terminés les travaux, il y aura une étape de remplissage et de pressurisation de la tuyauterie » a-t-il poursuivi.

Ce faisant, nous aurons alors la capacité d’envoyer l’eau dans tous les ménages. Saluant la mobilisation des agents de la Soneb, il rassure les populations que tout est mis en œuvre pour que leur souffrance soit rapidement résolue et conjuguée au passé