La Nouvelle Tribune

Église du Christ de Banamè : Un évêque et trois prêtres écroués

Les disciples du ''dieu privé daagbo'' ont été mis sous mandat de dépôt après une longue audience. La nouvelle est tombée dans la soirée de ce vendredi.

Après le drame qui frappé toute une famille à Porto-Novo lors d'un rituel de l'église du Christ de Banamè, l'enquête a révélé ces premiers résultats. De source judiciaire, le magistrat Ismaël Sanoussi et ses pairs ont scellé leur sort : ils ont été déposés à la prison civile de Porto-Novo.

En effet, aux dires des rescapés du drame, tout serait parti d'une annonce peu ordinaire des dignitaires de cette confession religieuse en date du 29 janvier 2017. Pour sauver sa vie et son âme pour une fin du monde imminente selon les révélations des dignitaires de cette église, un rituel s'imposait (s'enfermer hermétiquement dans sa chambre embaumée d'un encens spécial et éclairée d'une bougie préparée).

Plusieurs fidèles vont trouver la mort et selon les spécialistes de la santé, ceux qui sont passés de vie à trépas ont été asphyxiés. Les quatre disciples déposés sont poursuivis pour complicité de meurtre.

La procédure lancée devrait à en croire les supputations, être renforcée par une plainte des familles des victimes contre l'église du Christ de Banamè dont les responsables avouent avoir le soutien du régime. A suivre