La Nouvelle Tribune

Interdiction des surcharges des voitures de transport : Parakou se met au pas

Dans le but de faire respecter sur tout le territoire national le  règlement n° 14 de l'Uémoa , relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit, du poids et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises, le gouvernement de la rupture et du nouveau départ a mis en place une nouvelle réforme : tout chargement hors gabarit et surcharge seront systématiquement sanctionnés sur toute l’étendue du territoire national.

Dans la cité des Kobourou, cette décision produit déjà des effets. Usagers, conducteurs et les responsables de gare routière se conforment à cette mesure qui vise la sécurité sur les axes routiers.

Selon Hilaire Affoukou, le chef annexe du Centre national de sécurité routière zone nord, lorsqu’il y a surcharge dans un véhicule, les hommes ou les marchandises qui sont à l’intérieur du véhicule peuvent avoir des pressions sur les parois du véhicule et peuvent forcer la portière à s’ouvrir.

D’un autre côté, les responsables des gares de Parakou accompagnent cette mesure du gouvernement dont le non respect est passible de sanction qui va du paiement des amendes au retrait du permis de conduire.