La Nouvelle Tribune

Présidence de la République : Le Chef de l’Etat pactise avec les responsables syndicaux

Comme annoncée et largement diffusée sur les réseaux sociaux, la rencontre entre le chef de l’Etat et les secrétaires généraux  des centrales et confédérations syndicales a eu effectivement lieu ce jeudi 16 mars 2017.

Les secrétaires généraux de la Csa-Bénin, de la Cosi-Bénin, de la Cgtb, de l’Unstb, la Csub  et la Cspib  ont rencontré le président de la République au sujet des points de revendications qui les préoccupent.  Après deux heures d’horloge d’échange, leur porte parole Moudassirou Bachabi, confie que leurs discussions ont porté sur des questions de liberté, les pertes massives d’emploi qu’ils constatent, la cherté de la vie, les nouvelles propositions de loi qui circulent. Le non respect de certains engagements qui ont été pris par le gouvernement. Il ressort de ces échanges qu’il y a un déficit de communication entre l’exécutif et les partenaires sociaux. Mais le président a pris l’engagement de le corriger.

Selon Moudassirou Bachabi, le chef de l’Etat a reconnu humblement qu’il y a eu un certain nombre d’abus en ce qui concerne les questions des étudiants. Il n’a pas voulu s’impliquer directement, mais entend que responsable, il a promis de voir ce qu’il pourra faire. Sur les questions de communication et les réformes, le gouvernement s’est engagé également à échanger sur un certain nombre de réformes pour que les partenaires sociaux aient l’information qu’il faut.

Par ailleurs les responsables syndicaux estiment que le ciel n’est pas tout à fait dégagé, mais il est évident que la volonté exprimée de part et d’autre de faire en sorte que des crises soient épargnées. Il est à noter que les deux ministres d’Etat et leurs collèges du travail et de la justice, des enseignements primaire et secondaire ont participé à cette rencontre.