La Nouvelle Tribune

Bénin : L’avant projet de loi d’orientation agricole disponible

Après plusieurs mois de concertation, les acteurs de la filière agricole ont remis à leur ministre de tutelle trois documents pour relancer la filière.

Mettre en place des stratégies à même de booster la production agricole pour en faire un moteur de l’économie, les acteurs du secteur en font une grande préoccupation. Ils ont mis à la disposition du ministère de l’agriculture trois différents documents : l’avant projet de loi sur le code pastoral, du mémorandum paysan et des mémorandums d’engagement issus des premières sessions de dialogue public privé sur les filières anacarde, riz et karité. Ces documents vont aider à relancer le secteur agricole.

A en croire Léopold Lokossou, président de la plateforme nationale des organisations paysannes et producteurs agricoles du Bénin (Pnoppa-Bénin), les problèmes qui minent le secteur agricole doivent être gérés dans une perspective à long terme. De ce fait, il soutient que la loi d’orientation agricole devient le levier sur lequel il faudra s’appuyer pour promouvoir  le secteur agricole. L’élevage n’a pas été omis, il constitue la deuxième activité économique après l’agriculture.

En effet, le ministre Delphin Koudandé s’est réjouit du travail accompli par ces acteurs et estime que l’agriculture béninoise ne perdra pas sa place de premier pourvoyeur de l’économie. Il s’est engagé à faire un bon usage des documents qui lui sont remis par ces acteurs. Cet avant-projet qui reçoit l’assentiment du ministre doit passer par deux étapes importantes à savoir l’adoption et le vote par le parlement.