La Nouvelle Tribune

Direct-Aid Bénin lutte contre les maladies hydriques à Bodjecali

L’Organisation internationale Direct-Aid Bénin a communié,  samedi 10 mars dernier, avec la population  de Bodjécali grâce à  la mise  en service dans cette localité d'une adduction d'eau villageoise.

L'inauguration  de cette infrastructure a lieu en présence de Hamid El Absodi, Représentant résident de Direct-Aid Bénin,  du député Nassirou Bako Arifari, natif  de la localité, d'un parterre d'autorités et de la population. "Adieu les maladies hydriques ! " Ces propos de Inoussa Dandakoe, maire  de la commune de Malanville renseignent un peu sur la joie de la population de Bodjecali.  Selon le premier citoyen de Malanville, depuis 1986, Bodjécali, qui compte aujourd’hui près de 6000 habitants, est confronté à  des difficultés d'approvisionnement en eau potable. Et pourtant,  ajoute-il,  cette localité était reconnue comme le site abritant le puits artésien de toute la région Dendi.

Mais il a fallu des situations indescriptibles pour que cette source soit  éteinte laissant ainsi la population en proie aux maladies hydriques.

" Je crois aujourd'hui que c'est terminé ", s'est-il réjoui.

 Aux dires de Nassirou Bako Arifari , à  5 Km environ de Malanville,  Bodjécalli ne bénéficie pas des services  de la Soneb et se contente de l'eau des forages artisanaux,  de l'eau  de la Sota et ses populations subissent les affres des maladies hydriques.  Pour Hamid El Abdodi, Représentant résident de Direct-Aid Bénin, ce forage est le symbole de l'amour que son organisation témoigne pour la population. Dans son adresse,  il a fait observer que ce don entre dans le cadre de la mission et de la strategie de son organisation en lien avec les objectifs du gouvernement pour lutter contre le triangle de la terreur (Ignorance–maladie - pauvreté).

Le premier responsable de Direct-Aid Bénin souhaite, par la même occasion, une coopération fructueuse avec les autorités locales pour bien gérer cet ouvrage afin  de garantir sa pérennité et son utilité. Hamid Al Absodia  a aussi rassuré de l'extension  du projet  à  travers la ramification vers les environs du quartier où il est installé.

Mohamadou Moussa, préfet de l'Alibori n'a pas manqué de traduire  sa joie de voir  la population de Bodjécali célébrée la fête de l'or bleu. Il a  salué le leadership du député, Nassirou Bako Arifari qui a conduit en premier les pas de cette organisation dans le département. Convaincu que Direct-Aid Bénin peut encore mieux  dans sa localité outre la mise en service de six adductions d'eau villageoise, le préfet implore l'indulgence de cette organisation à faire progressivement face à  leurs besoins énormes.

L’adduction d'eau villageoise est composée d'un château, d'un magasin et d'une station de pompage. Le château est érigé sur une hauteur de 13 m. Il comporte 4 niveaux pouvant prendre chacun une tank de 5000L. Avec un débit de 18m3/h, cette infrastructure est alimentée par une installation photovoltaïque pour assurer sa fonctionnalité à  plein temps. L’ouvrage peut alimenter au moins 300 foyers par jour.