La Nouvelle Tribune

Bénin : Retour de la répression pour non port de casque

La répression pour non port de casque est de retour à Cotonou et environs.

Les  policiers et gendarmes ont reçu de la part de leur hiérarchie l’ordre de traquer les motocyclistes sans casques de même que les usagers qui délaissent le trafic local pour la chaussée principale. Cette mesure est intervenue après une rencontre des hauts gradés tenue dans la soirée de ce dimanche 26 mars 2017, à la présidence de la République. Ce lundi matin, les policiers ont  arraisonné tous les usagers qui vont enfreindre à cette réglementation en vigueur.

Selon le général Nazaire Hounnonkpè, conseiller à la sécurité du Chef de l’Etat les directeurs départementaux de la police nationale, les commandants de compagnie et les commandants de groupement ont accompagné le commandement de la gendarmerie nationale et celui de la police nationale à la séance de concertation pour que la relance de la répression des contraventions au code de la route soit effective. Le conseiller mentionne que si les usagers avaient fait preuve d’une certaine maturité, la sensibilisation devrait se poursuivre et on n’en arrivera pas à la répression. Nazaire Hounnonkpè assure que les forces de sécurité publique sont obligées de lancer encore une répression pour accompagner les concitoyens et à préserver leur vie.

Le but de l’opération est d’harmoniser  les choses pour que l’opération se passe dans la quiétude et sans grande difficulté pour les usagers de la route. Tous les motocyclistes qui ne seraient pas porteurs de leur casque seront obligés de subir les rigueurs de la loi. Rouler sans casques est une contravention, certains usagers l’ont appris à leur dépend très tôt ce lundi dans les communes de Cotonou et d’Abomey-Calavi.