La Nouvelle Tribune

Ecobank : Emmanuel Ikazoboh nommé Président par ses pairs

A l’occasion d’une Assemblée générale du groupe qui s’est déroulée, lundi 30 juin, le nigérian Emmanuel Ikazoboh a été désigné par ses pairs comme Président du Conseil d’Administration. Cette désignation ouvre une nouvelle ère du groupe bancaire longtemps secoué par des querelles intestines. 

La page de la crise du Conseil d’Administration du groupe Ecobank semble tournée. C’est du moins, ce qu’annonce le nouveau Président du Conseil d’Administration, Emmanuel Ikazoboh. Il a gagné la confiance de ses pairs administrateurs, lundi 30 Juin à Lomé, à la faveur d’une Assemblée Générale. Un ancien leader du cabinet Deloitte. A l’issue de l’Assemblée Générale, le nouvel élu d’origine nigériane, n’a pas omis d’évoquer la crise interne de gouvernance qui a secoué le groupe panafricain en 2013.

« Ces moments douloureux sont maintenant derrière nous. Le Conseil d’administration est uni pour hisser la banque à une étape supérieure. Nous sommes déterminés et attachés au fait que la banque doit être gouvernée par des normes internationales de responsabilité et de gouvernance », a-t-il annoncé. Avant de prendre des engagements formels. Entre autres défis, Emmanuel Ikazoboh s’est engagé à « veiller à ce que les normes plus élevées de bonne gouvernance soient respectées » par Ecobank. Ceci, en espérant, également, un retour de la banque à « une situation de distribution de dividendes pour que nous puissions aller de l’avant ».

En effet, le groupe bancaire a décidé de ne pas distribuer des dividendes pour l’année 2013. Et pour cause, la maison mère n’a généré aucun bénéfice distribuable au cours de l’année dernière. Conséquence, « nous ne sommes pas en mesure de proposer le versement d’un dividende au titre de cet exercice expliquait André Siaka, l’intérimaire de la Présidence du conseil d’administration depuis octobre 2013, un peu plus tôt dans la journée du lundi. Quant aux importantes créances douteuses de la banque au Nigéria, lesquelles ayant compromis les bénéfices du groupe, le nouveau Président du conseil d'administration, Emmanuel Ikazoboh, s’engage à y remédier. Par ailleurs, au cours de l’Assemblée Générale du lundi dernier, quatre administrateurs dont Sena Agbayissah, Kwasi Boatin, Assaad Jabre et Sipho Mseleku, auraient démissionné pour être remplacés par six nouveaux.

Arrêt sur le nouveau Président du Conseil d’Administration de Ecobank

Emmanuel Ikazoboh est un grand leader {accessText}du monde des affaires au Nigéria. Titulaire d’un MBA en gestion financière et marketing de la Manchester University Business School, il a à son actif plus de 25 ans d’expérience à des postes de dirigeant d’entreprise de haut niveau au Nigéria, en Côte d’Ivoire, au Cameroun puis en Afrique du Sud. Il a été Président Directeur Général (Pdg) de Deloitte Afrique de l’Ouest et centrale de 2007 à 2009 et Administrateur au conseil d’administration de Deloitte & Touche de 2001 à 2009. Actuellement Président de Hedonmark management services limited, une plateforme de paiement mobile nigériane, il a été dirigeant intérimaire de la Bourse du Nigéria et est administrateur de nombreuses entreprises. Aujourd’hui, il a la lourde charge de remettre Ecobank sur les rails. Notamment, il devra œuvrer à rentabiliser l’entreprise pour pouvoir générer des dividendes à verser à ses pairs dans les plus brefs délais. Sans quoi, il pourra être vite éjecté de son fauteuil.{/accessText}