La Nouvelle Tribune

Mexique : un couple avoue le meurtre de 20 femmes

Incroyable découverte de la police au Mexique ou un couple a récemment été arrêté après que les forces de l'ordre aient découvert des restes humains dans le landau qu'ils étaient en train de pousser. Arrêté puis placé en garde à vue, le couple a finalement lâché le morceau, avouant le meurtre de trois femmes avant de donner le chiffre effarant de vingt victimes.

Ecatepec, ville tristement célèbre

C'est dans la petite ville d'Ecatepec, dans la banlieue nord-est de Mexico, que Juan Carlos N. et Patricia N. se sont fait prendre. Tristement célèbre pour avoir vu pas moins de 301 femmes et jeunes filles disparaître ou se faire assassiner, Ecatepec vient de faire une nouvelle fois honneur à sa triste réputation. En effet, le couple attrapé a avoué le meurtre de vingt femmes. Pire encore, Juan Carlos N. a assuré avoir violé ses victimes et revendu certains organes sur le marché noir. Enfin, il aurait kidnappé et revendu le bébé de deux mois d'une de ses victimes à un couple annexe.

Au Mexique, sept femmes tuées par jour

Si les motivations du couple sont, pour le moment, inconnues, Juan Carlos a avoué aux enquêteurs avoir été forcé par sa mère à s'habiller en femme durant toute son enfance. Résultat, ce dernier a développé une haine de la femme, ce qui l'aurait poussé à agir de la sorte. Prenant conscience du personnage complexe, les forces de l'ordre décident alors de faire passer à Juan Carlos un examen psychologique, qui démontrera un certain désordre mental et des troubles du personnage. Sa femme elle, est atteinte de déficience mentale depuis sa plus tendre enfance et est parfois sujette à plusieurs délires. À l'annonce de cette arrestation, des centaines de personnes se sont données rendez-vous dans les rues d'Ecatepec afin de rendre hommage aux victimes. Défilant avec plusieurs bougies et couronnes de fleurs blanches, la population a haussé le ton, demandant la fin des féminicides. Au Mexique, sept femmes sont tuées chaque jour.