La Nouvelle Tribune

Moussa Dadis CAMARA à Jeune Afrique



Allez-vous rendre le pouvoir, comme vous l’avez promis, en décembre 2010?

Absolument.


À cette date, vous n’aurez que 46 ans et vous aurez goûté pendant deux ans aux facilités et honneurs liés au pouvoir. Vous pourriez changer d’avis…

Je n’ai jamais été animé par l’ambition d’exercer le pouvoir. Je ne crois pas que je changerai d’avis. Et puis il faut tenir compte des réalités de notre temps. Ce qui s’est déroulé dans le passé n’est plus possible aujourd’hui.
Interview réalisée à Conakry par Cheikh Yérim SECK
Source : Jeune Afrique