La Nouvelle Tribune

Antilles


Lundi, sur le terrain, en Guadeloupe, la tension est montée d'un cran. De nombreux barrages ont été dressés en début de journée, conduisant à l'interpellation d'une cinquantaine de grévistes et manifestants, libérés à la mi-journée. En fin de journée, plusieurs barrages spontanés avaient, de nouveau, été érigés par des manifestants et des grévistes, autour de Pointe-à-Pitre. L'un de ces barrages, situé au Gosier, une petite commmune touristique située à 5 km de de Pointe-à-Pitre, a été enflammé et des CRS, munis de boucliers sont intervenus et ont reçu des jets de pierres. Sur le pont de La Boucan à Sainte-Rose (Basse-Terre) des groupes de jeunes caillassaient les forces de l'ordre.
(europe1)