La Nouvelle Tribune

Deux jours de deuil national en Guinée

Plus grave, Le Président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo a lui aussi été menacé de mort à son domicile. Désavoué par son "père" Wade, et par la communauté internationale Dadis se retrouve dans une spirale qu'il ne contrôle plus, au point où il a été obligé de décréter deux jours de deuil national alors que les crimes et intimidations se poursuivent selon certaines sources. Une question vient à l'esprit de tout observateur: Le chef de la junte joue t-il un double jeu, ou ne contrôle t-il plus tout simplement la situation?

Pour l'heure le manque d'informations  nous empêche de répondre à cette question objectivement

Michael C