La Nouvelle Tribune

Dadis Camara appelle à soutenir le général Konaté

« J’ai accepté de signer en toute conscience et en toute connaissance de cause la déclaration d’Ouagadougou le 15 janvier 2010. Elle ne m’a pas été imposée. Je vous déclare par ma voix que ma santé s’est grandement améliorée et que ma vie est hors de danger, mais pour consolider cet état, j’ai besoin de repos, donc d’une convalescence suivie, que je suis libre de passer où je voudrais. Depuis que je suis arrivé ici à Ouagadougou, je sais que beaucoup de gens ont pris d’assaut l’aéroport de Conakry et certains les rues de la capitale, réclamant ainsi mon retour au pays. Je vous comprends, je vous demande de regagner vos domiciles dans le calme. Que Dieu bénisse notre pays. Je vous remercie ».

(rfi)