La Nouvelle Tribune

Togo: 70 personnes interpellées

L'opposition proteste depuis des semaines contre la réélection de Faure Gnassingbé lors de la présidentielle du 4 mars et a organisé plusieurs manifestations.
Le 24 mars, trente personnes avaient été blessées à Lomé après une veillée organisée par le Frac pour "enterrer le régime", qui avait dégénéré en affrontements avec les forces de l'ordre, selon l'opposition. Aucun bilan officiel n'avait été communiqué.
(AFP)