La Nouvelle Tribune

Ouaga - Abidjan : Ouattara et Kaboré se rapprochent pour enterrer la hache de guerre

La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso fument le calumet de la paix. Après la brouille diplomatique en relation à la chute de Blaise Compaoré et le coup d’Etat de septembre 2015,  les deux pays ont respectivement installé leurs ambassadeurs.

A l’installation ce lundi du nouvel ambassadeur du Faso en Côte d’Ivoire, Alpha Barry le ministre burkinabè des Affaires Etrangères a déclaré que Marc Roch Christian Kaboré, le Président burkinabè et son homologue ivoirien Alassane Ouattara sont désormais en « phase » pour donner un « signal fort au plan politique ». Le chef de la diplomatie burkinabè a indiqué que « la reprise des travaux du Traité d’amitié et de Coopération entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso est un bon signe de normalisation entre nos deux Etats ».

Il a assuré que les deux pays ne vont pas s’engager dans une action qui met à mal la relation de fraternité entre les deux peuples. Vendredi prochain, les deux chefs d’Etat vont se voir à Abidjan dans le cadre du 5ème Sommet du Traité d’amitié et de coopération (Tac 5). Ce sera le premier déplacement du Président Kaboré à Abidjan depuis son élection en novembre 2015.