La Nouvelle Tribune

25ème édition du Fespaco : Sylvestre Amoussou pour une « Afrique libre et unie »

Sylvestre Amoussou a retenu l’attention lors de la projection de son film «L’orage africain-un continent sous influence » au ciné « Burkina » dans le cadre de la 25ème édition. 

Le cinéaste n’a pas fait dans la dentelle. Il s’est attaqué aux maux qui minent le continent africain et notamment le regard de l’occident vis-à-vis du continent. «Nous Africains, nous avons un bon continent, retroussons les manches  et au travail pour une Afrique libre et unie» a-t-il martelé avant de soutenir que son film n’est pas contre les peuples mais pour l’amitié entre les peuples, un signal fort aux dirigeants qui manipulent leurs peuples pour faire le vœu de l’occident.

 Ce film a reçu l’adhésion totale de tous les cinéphiles présents à cette 25ème édition du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou.

Synopsis du film «L’orage africain-un continent sous influence »

Le Président de la République d’un pays africain imaginaire, qui souffre de voir les richesses naturelles de son pays uniquement exploitées par des entreprises occidentales, décide de nationaliser tous les moyens de productions installés sur son territoire par des étrangers : puits de pétrole, mines d’or, de diamants, etc.

Évidemment, les Occidentaux apprécient peu : « C’est nous qui avons foré ces puits, nous qui avons creusé ces mines » ! Les Africains répondent : « Exact, mais c’est notre sous-sol » !

Un combat féroce s’engage alors, où tous les coups sont permis. Surtout ceux qui sont interdits.

Qui va gagner ?