La Nouvelle Tribune

Benjamin Ablo, maire de Grand-Popo

Il y a un taux de couverture de 30% des réseaux de la  Soneb à Grand-popo dans l’arrondissement central. L’eau souterraine existe mais elle n’est pas potable. Les bailleurs de fonds disent que s’ils doivent aller chercher l’eau potable à 1200 m qu’ils préfèrent conduire l’eau d’ailleurs vers ici. Actuellement les eaux qui sont utilisées à Grand-popo viennent de Comè. Il y a nos partenaires qui nous ont aidés à renforcer la station de pompage de Comé en leur fournissant des équipements pour pouvoir augmenter le débit.

Réalisée par Alain Assogba