La Nouvelle Tribune

Entretien avec Bruno Kangni

Que pensez-vous du débat qui se mène aujourd’hui autour de la Lépi ? Il est clair au jour d’aujourd’hui que la Lépi telle que conçue  ne peut plus être appliquée pour 2011. Or les élections  de 2011 sont des échéances constitutionnelles. Lépi ou pas Lépi, elles doivent pouvoir se tenir. Je pense qu’à la date d’aujourd’hui, la Lépi qui est un processus peut poursuivre son cours, mais dans le même temps, commençons par prendre des dispositions pour organiser le scrutin de 2011, ce sont deux choses différentes.
 Propos recueillis par Christian Tchanou